AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ep 8 - Ch 1 - Hunter en équipe

Aller en bas 
AuteurMessage
Laurie



Messages : 55
Date d'inscription : 09/07/2018

MessageSujet: Ep 8 - Ch 1 - Hunter en équipe   Mer 12 Déc - 11:19

Hunter en équipe190 lignes
Utilisation d'un résumé x3
Alessandro (Alizée)
Firefly (Laurie)
Widor (Mathias)
Sirius (Louis)
Silver (Santana)
Moonlight (Billie)
NOM
Prénom
NOM
Prénom
- Ok tout le monde ! Je vous laisse détendre et je vous explique l’exercice du jour juste après !

Nouvelle séance avec toute l’équipe, et nouvelle séance de Hunter. Ce serait son premier cours avec toute l’équipe pendant lequel elle monterait Alessandro, et Alizée devait bien avouer qu’elle n’était pas super sereine. L’hongre était très gentil, il n’y avait pas de problèmes là-dessus. Mais quand même, la jeune femme se mettait une pression qu’il n’y avait pas lieu d’être. Elle voulait prouver qu’elle avait sa place, qu’elle avait le niveau pour être dans cette équipe. Et du coup, forcément, l’inquiétude était un peu présente. Alizée n’aimait pas mal faire les choses, et son histoire avec Edwin n’avait fait que renforcer sa détermination à se donner à fond dans tout ce qu’elle entreprenait d’autre.

Sans plus se préoccuper des autres cavaliers, la jeune femme se concentra à fond dans sa détente de l’hongre bai. Elle resta au pas quelques minutes, le temps de l’emmener sur plusieurs figures de manège avant de commencer doucement à l’incurver pour lui signifier qu’ils allaient travailler pour de vrai, puis elle passa à l’allure supérieure et commença le même exercice. Même si elle était encore loin d’avoir le niveau des autres membres de l’équipe, elle faisait de son mieux et se donnait à fond pour y arriver.

Même si cela ne faisait pas bien longtemps qu’elle travaillait avec Alessandro, Alizée avait commencé à s’attacher à l’hongre. Il était doux, gentil, ne faisait pas d’écarts et ne partait pas d’un coup pour rien. Il était autant respectueux à pied que monté ou encore dans son box, et il ne lui avait jamais fait peur pour l’instant. Cela la changeait radicalement de Jade, qu’elle refusait d’ailleurs de monter sur la fin de sa mission. Pour le coup, c’était la première fois depuis P’unchaw, son premier cheval de mission à l’académie, qu’elle s’entendait aussi bien avec un cheval.

Et cela, Louis l’avait bien vu. C’était d’ailleurs pour cette raison que l’entraîneur lui avait demandé de prendre l’hongre pour les séances de l’équipe à la place de continuer de monter les chevaux de l’élevage que les autres cavaliers ne prenaient pas aux séances du jour. Il avait bien remarqué que la jeune femme commençait à faire confiance au bai, et que cette confiance allait probablement lui permettre de monter encore d’un niveau dans son équitation.

En parlant de Louis, l’entraîneur était d’ailleurs en selle sur sa toute nouvelle monture : Sirius, l’étalon gris que Gaby lui avait offert. Et l’entente entre ce nouveau couple était totale. Louis n’avait qu’à placer ses aides pour que l’étalon fasse ce qu’il lui demande, et c’était un vrai bonheur de travailler avec lui. Il apprenait à le connaître de jour en jour, et même s’il lui restait encore pas mal de choses à apprendre de lui pour que tout aille vraiment parfaitement, les débuts étaient on ne peut plus promettant. Bien sûr, ce n’était pas la même chose qu’avec Silver, mais Louis était confiant et savait que l’étalon allait lui permettre de progresser encore plus, surtout au niveau de la compétition. Là où son premier étalon blanc était un peu bloqué par sa taille, et ce malgré sa grande envie d’y aller, l’étalon gris n’avait pas ce soucis et passait plus facilement des obstacles d’une hauteur plus importante.

Et pour le coup, cette séance était celle des nouveaux couples. A l’autre bout de la carrière, Mathias était en effet juché sur Widor. Et pour le jeune homme, tout semblait bien se passer. Le grand bai tenta de baisser la tête à plusieurs reprises mais l’éleveur ne lui laissa pas le loisir de le faire bien longtemps et le repris dans la foulée. Il s’efforça de le mettre sur plusieurs figures de manège pour l’occuper, lui demander de s’incurver, puis d’allonger ou de raccourcir sa foulée. Avec Widor, Mathias découvrait le travail encore plus poussé qu’il ne le faisait avec Boy, et il avait l’air de s’y faire.

Santana, qui était présente pour cette séance de groupe malgré son nouvel emploi du temps, montait Silver pour une fois, était à l’épreuve des tests de l’étalon blanc. Silver avait toujours eu cette manie de tester ses nouveaux cavaliers, et Santana ne faisait visiblement pas exception à la règle. Louis la laissait gérer sans intervenir, sachant qu’elle était capable de maîtriser l’étalon et que celui-ci se calmerait dès qu’il aurait compris que la jeune femme n’abandonnerait pas. De plus, une fois qu’ils commenceraient à sauter, les choses devraient s’arranger.

Enfin, Billie et Moonlight, et Laurie et Firefly étaient chacune occupée à détendre leur monture également. La première s’efforçait de canaliser l’isabelle, qui avait visiblement plus envie de lever les fesses et de faire n’importe quoi plutôt que de se mettre au travail, tandis que la seconde évoluait tranquillement avec Firefly. Ce n’était pas la première fois qu’elle montait la jument de son petit ami, et elle était toujours ravie de le faire. Elle s’entendait vraiment bien avec la jument, et appréciait son côté doux et tranquille, même si elle avançait bien plus lorsqu’il s’agissait de passer des obstacles.

Après que chacun eut détendu au galop (Santana faillit bien passer par-dessus l’encolure de Silver après que celui-ci eut décidé de partir d’un coup en accélérant fort, la tête en bas, mais elle parvint à se reprendre finalement), tous les cavaliers se réunirent autour de Louis, qui avait mis pied à terre le temps d’installer son exercice du jour.

- On va commencer par détendre sur les verticaux là-bas.

Il pointa du doigt les deux obstacles qu’il avait installés, un sur chaque côté de la carrière pour qu’ils puissent enchaîner plus rapidement.

- Une fois au trot, puis un second passage au galop. Allez-y bien droit, soignez votre trajectoire, ça va être important pour la suite.

Tant qu’il était à terre, il installa l’exercice suivant. Cette fois, il mit installa quatre barres, chacune sur un chandelier, qui se rejoignaient au plot. Le tour formait une sorte de pointe, ou de croix, suivant les points de vue.

- Je vous explique directement comme ça c’est fait. Aujourd’hui, on va travailler ce type d’obstacle. Le but est de sauter le plot sur lequel les deux barres reposent. Quelqu’un me dit pourquoi c’est du hunter et pas du simple saut ?
- Parce qu’on va avoir tendance à dévier, et à ne pas venir bien droit sur le plot. Et en concours de hunter, il arrive souvent qu’il y a des obstacles plus étroits à passer.
- Bien. Cet obstacle va nous permettre de travailler notre trajectoire, mais aussi la franchise de nos chevaux.

Comme tout le monde acquiesçait, le jeune homme leur fit signe qu’ils pouvaient se lancer sur les obstacles d’échauffement. Alizée regarda Laurie et Mathias y aller en premier, pas forcément pressée de voir son tour arriver. Elle n’avait pas encore beaucoup sauté avec Alessandro, et elle avait peur que cela lui joue des tours.

Elle finit cependant par se lancer, ne voulant tout de même pas passer la dernière : si elle attendait trop, elle n’aurait jamais envie d’y aller. Elle lança donc l’étalon dans un trot cadencé, fit bien attention à son tracé et l’emmena sur un premier vertical. Il le passa facilement, et elle put le lancer au galop, faire un cercle pour l’avoir dans une bonne allure et l’emmener sur la seconde barre. Cette fois elle eut un peu plus de mal à suivre son saut, ayant un peu trop anticipé l’abord de l’obstacle.

- Ne te jette pas en avant comme ça, tu vas finir par terre sinon ! Et les hauteurs que j’ai mises ne le justifient pas de toute façon.

Une fois que tout le monde eut passé plusieurs fois les verticaux, et que les sauts furent plutôt corrects pour toute l’équipe, Louis se lança sur l’exercice qu’il avait installé. Pas peureux pour un sous, Sirius sauta le plot sans hésiter. Il était cependant un peu décalé par rapport à ce qu’il aurait vraiment fallut.

- Donc là je n’étais pas vraiment au milieu. Faîtes-y attention quand vous allez y aller.

Mathias se lança à son tour, et Widor se déporta complètement vers la gauche. Sans se soucier de la hauteur plus importante des barres à cet endroit, l’étalon s’élança et sauta tout de même, d’un bond que le jeune homme n’eut aucun mal à suivre. Laurie s’élança également, mais Firefly se décala et sauta également la barre.

- A nouveau, pas la bonne trajectoire. Comme quoi, même si la hauteur n’est pas bien haute, il y a des choses à travailler !

L’entraîneur était plutôt content de son exercice. Il avait remarqué que ses cavaliers travaillaient plus sur l’enchaînement de plusieurs sauts d’une hauteur plus importante, et il avait voulu leur rappeler que la hauteur n’était pas forcément le plus important. Visiblement, il avait bien fait !

A la suite, Moonlight s’arrêta carrément devant l’obstacle. Intrigué par cet étrange dispositif, il avait plaqué ses oreilles en arrière et recula de plusieurs pas. Sans s’énerver, Billie lui redemanda d’avancer, le laissa regarder un moment le plot et les barres qui le touchaient puis revint dessus. Elle insista plus avec ses jambes, y ajouta un petit coup de cravache à l’abord et cette fois cela passa.

- Pas mal Billie. C’est normal qu’il hésite s’il ne connait pas, ça ira mieux pour le prochain.

Alizée y alla ensuite. Elle se concentra tellement sur sa trajectoire qu’elle se mit à fixer le plot sans même s’en rendre compte. Résultat, Alessandro hésita énormément, ne sachant pas s’il devait quand même y aller ou pas. Il finit par sauter tout de même, mais d’un bond chaotique et pas sûr de lui du tout.

- Ne regarde pas par terre Al’ !

Elle souffla, pas mal déçue de ce passage plus que moyen. Même si elle enchaînait les séances coachées par Louis, elle avait l’impression de stagner à son petit niveau et de ne pas réussir à avancer. Et cela commençait pas mal à l’embêter… Elle aurait aimé progresser pour de vrai, voir une avancée quelconque et surtout se rendre compte qu’elle ne faisait pas tout ça pour rien !

La dernière à y aller était Santana. L’étalon blanc l’embarqua d’un coup en voyant les barres et elle eut toutes les peines du monde à rester en selle. Autant dire que du coup, la trajectoire, elle n’y fit pas vraiment attention… Dès qu’elle réussit à le ralentir elle le remit sur un cercle au trot et décida d’y aller à cette allure. Le retenant jusqu’à la dernière minute, elle parvint à gérer beaucoup mieux et sauta correctement au niveau du plot.

L’entraîneur leur avait tous demandé d’y retourner, et la valse des différents couples reprit. A nouveau Louis s’était élancé en tête, en cadrant beaucoup plus avec ses mains et ses jambes cette fois, et Sirius sauta le plot au bon endroit. Il mit tout de même une belle marge, comme déçu de sauter si bas. A la suite, Mathias se fit plus appliqué également, mais Widor dévia à nouveau à la dernière minute. Il lui fit faire un cercle dans la foulée pour l’y emmener de suite, insista beaucoup plus avec ses jambes et cette fois l’étalon resta à sa place. Il le félicita chaudement dès la réception, petit sourire sur les lèvres.

Pour la plupart des couples, ce second passage se passa beaucoup mieux. Alizée pensa à son regard et même si Alessandro se déporta un peu le saut fut plus harmonieux. A son troisième passage, elle parvint à le mener au bon endroit.

La séance continua encore plusieurs bonnes minutes, chacun retournant sur l’exercice jusqu’à obtenir quelque chose de vraiment propre. Billie enchaîna un bon nombre de passages, pas satisfaite de ce qu’elle obtenait de Moonlight et sachant qu’il pouvait faire mieux. Elle finit par le laisser sur un saut meilleur que les autres et plus au milieu que tout ce qu’il lui avait fait jusque maintenant. Au fil de la séance, Silver s’était finalement calmé et Santana avait pu enchainer l’exercice comme les autres, en soignant ses trajectoires et sans plus avoir à s’inquiéter des brusques accélérations de l’étalon.  

- Bien on va s’arrêter là !

L’exercice n’était pas encore parfait pour tout le monde, mais on ne pouvait pas obtenir tout du premier coup. Louis se nota mentalement de retravailler la chose une autre fois, histoire de voir ce qui resterait de cette séance.

- C’était pas mal pour tout le monde ! La prochaine fois on tentera de vrais directionnels, et des obstacles de biais !

Il vit Billie sourire, et Santana hésiter un peu. En tout cas, tous avançaient bien et les progrès commençaient de plus en plus à se voir, ce qui ravissait l’entraîneur. D’autant que leurs nouvelles recrues annonçaient de très belles choses pour la suite…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ep 8 - Ch 1 - Hunter en équipe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» scellé par équipe
» [Fiche] Hunter-X
» tournoi par équipe de 4 en 2x1000pts à Viry-Châtillon
» Helena Suzanns (Xtrem Zombie Hunter)
» Les Brasseurs de Barak Varr : équipe naine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle vie :: Journaux-
Sauter vers: