AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ep 6 - Ch 1 - Remise en route

Aller en bas 
AuteurMessage
Laurie



Messages : 47
Date d'inscription : 09/07/2018

MessageSujet: Ep 6 - Ch 1 - Remise en route   Mar 4 Déc - 10:39

Remise en route233 lignes
Random Number
Sirius
NOM
Prénom
NOM
Prénom
Cela faisait quelques semaines maintenant que Santana avait commencé à travailler à l’élevage de Liam, et Billie devait bien avouer qu’elle ne s’y était toujours pas habituée. Bien sûr, elle était ravie que sa petite amie ait trouvé un but, et une vraie raison de rester à l’académie. Elle n’aurait pas supporté de la voir partir, d’autant qu’elle-même avait encore un dernier examen à passer (et elle n’aurait pas supporté non plus d’abandonner son cursus avant la fin : la médecine avait été un premier échec, elle ne voulait pas revivre ça). N’empêche qu’avec ce nouveau job, Santana était beaucoup moins présente dans l’allée d’élevage de Laurie… et cela faisait bizarre à Billie.

Les raisons en étaient simples : depuis que l’aînée était arrivée à l’académie, les deux ne s’étaient pas quittées. Elles avaient passé toutes leurs journées ou presque collées l’une à l’autre, avaient travaillé ensemble, mangé ensemble, dormi ensemble. Bref, elles étaient tout le temps ensemble. Et même quand cela n’allait pas fort entre elle, cette proximité restait là : elles se faisaient moins de câlins, elles se parlaient moins, mais elles étaient toujours dans le même périmètre ou presque, comme si elles avaient besoin de se voir au moins de loin.

Du coup là, le changement était grand.

N’empêche, les choses allaient beaucoup mieux entre elles depuis que Santana était venue la voir pour s’excuser, quelques jours plus tôt et Billie ne voulait pas risquer de dérégler cette bonne entente une nouvelle fois. En effet, la plus jeune était venue la voir à la fin d’une séance avec Shining Star et lui avait dit qu’elle s’était rendu compte qu’elle réagissait mal, et qu’elle n’était pas assez présente pour elle. Sa petite amie faisait énormément d’efforts pour être là pour elle, pour la rassurer et lui parler quand elle voyait que quelque chose n’allait pas, et elle ne voulait donc pas en rajouter une couche en lui disant que la voir loin d’elle lui faisait bizarre. C’était déjà beaucoup pour Santana, elle ne pouvait pas trop lui en demander d’un coup non plus.

D’autant qu’elle le savait : ce sentiment serait passager. Elles continuaient de prendre le petit déjeuner ensemble dès que Santana avait terminé de donner le grain du matin lorsque c’était ses jours de tournée, elles mangeaient ensemble le midi dans la mesure du possible et elles se retrouvaient les soirs une fois que chacune avait terminé sa journée. Ce n’était pas comme si elles ne se voyaient plus du tout. Il fallait juste que Billie s’habitue à ce nouveau… temps disponible rien qu’à elle.

Et dans un sens, cela allait lui faire du bien. Non pas que Santana la collait trop, car elle-même aimait avoir sa petite amie proche d’elle. Mais avoir ces moments sans elle allait peut être permettre à Billie de penser un peu plus à elle. Et mine de rien, elle en avait besoin : ce qui était arrivé en France lui avait bien montré qu’elle avait fait passer les autres, et surtout Santana, avant elle pendant bien trop longtemps. Bien sûr ces journées n’étaient pas de vraies journées de libre, puisque le programme de l’élevage restait chargé, mais c’était tout de même différent.

Et justement le programme du jour allait se continuer jusqu’au début de soirée, puisque Louis avait programmé une réunion d’équipe pour faire un premier bilan des FHE. C’était la semaine de trêve, c’était donc l’occasion parfaite de faire le point sur ces premières semaines de compétitions intensives, d’autant que les plus grosses épreuves étaient passées.

Pour le coup, Billie devait bien avouer qu’elle était plutôt fière de ses résultats dans cette édition des FHE. Elle s’était surtout consacrée à Moonlight, sortant avec lui sur toutes les épreuves auxquelles il pouvait concourir, et cela lui avait permis de voir tous les progrès que l’hongre avait fait depuis qu’ils avaient commencé à travailler ensemble. Et ces progrès n’étaient pas minces : il s’était montré exemplaire dans chaque épreuve, donnant le meilleur de lui-même à chaque fois. Cela leur avait d’ailleurs permis de terminer premier de l’épreuve de puissance et troisième du jumpcross, ce qui était franchement pas mal !

Billie pensait à tout ça tout en terminant de préparer Random Number. Après de nombreuses hésitations, après avoir pesé le pour et le contre et en avoir parlé à Louis et à Laurie, Billie avait finalement décidé d’adopter pour de bon l’étalon gris. Elle avait eut un réel coup de cœur pour lui, et plus les jours passaient, plus ce coup de cœur se confirmait. Elle avait cependant voulu en parler à l’entraîneur, pour savoir ce qu’il en pensait, ainsi qu’à l’éleveuse : après tout, elle avait Moonlight en demi-pension et elle ne voulait pas que Laurie put penser qu’elle allait délaisser le travail avec l’hongre isabelle. Elle avait beaucoup trop progressé avec pour seulement penser une seule seconde à l’abandonner maintenant !

Cependant, Billie était ravie d’avoir une nouvelle mission à accomplir, ainsi qu’un nouveau cheval à découvrir. Elle se rendait compte de plus en plus qu’elle aimait changer de monture, tout en progressant avec ceux qu’elle connaissait, et cela lui faisait penser qu’elle avait bien envie de devenir cavalière professionnelle. Elle avait vu avec Moonlight que reprendre un jeune juste sortit de débourrage ne la dérangeait pas, au contraire, et avec Dinah qu’elle prenait plaisir à valoriser un cheval qui avait déjà un peu plus d’expérience. Random Number était une nouvelle étape dans son parcours à l’académie, et elle en était ravie.

Elle quitta finalement l’écurie pour retrouver Louis dans la cour. Pour son premier essai en selle avec Random, elle préférait que l’entraîneur soit présent, même s’ils travailleraient chacun de leur côté. Lorsqu’elle arriva dans la cour l’entraîneur était déjà présent avec Sirius, son nouvel étalon tout juste offert par Gaby, et ils purent se diriger vers une carrière qui n’était pas trop pleine.

- Tu sais déjà de quelle manière tu vas travailler ?

Les deux s’étaient mis d’accord pour faire une petite séance de remise en jambe pour les deux chevaux, mais Louis aimait bien connaître les programmes personnels de ses cavaliers, pour voir comment ils travaillaient personnellement. Cela ferait une pause à Sirius, qui enchaînait les épreuves de concours des FHE, tout en le maintenant au travail, et cela permettrait à Billie de découvrir Random en selle. Cette petite semaine de trêve dans les FHE faisait le plus grand bien à tout le monde, cavaliers comme chevaux. Ces concours enchaînés les uns à la suite des autres étaient quand même pas mal fatiguant et demandaient quand même de réussir à tenir un certain rythme.

- Je vais commencer par une grosse détente, pour voir ce qu’il donne aux trois allures et lui laisser le temps de se mettre en route. J’avoue que je ne sais pas vraiment depuis quand il n’a pas bossé « pour de vrai ».

Pas que les chevaux à adopter étaient laissés de côté, mais ce n’était pas la même chose que des chevaux qui étaient sortis et travaillés tous les jours.

- Et ensuite j’enchaînerai sur les bases de dressage, avec quelques déplacements pour voir ce qu’il maîtrise de ce côté-là.

L’entraîneur hocha la tête pour acquiescer ce programme. Même si c’était leur première séance montée, Billie voulait tenter une vraie détente complète comme elle le faisait avec ses chevaux, et cela comportait des déplacements latéraux. Elle ne savait pas du tout ce que Random savait faire de ce côté-là, et elle voulait se rendre compte le plus vite possible de ce qu’elle devrait travailler avec lui de ce côté-là.

- Et toi ?
- Déplacements aussi, je ne vais pas voir de nouvelles choses aujourd’hui, je ne veux pas trop forcer avec toutes les épreuves des FHE.

Tout en discutant de leur programme, ils étaient arrivés à la carrière et s’étaient mis en selle. Chacun partit de son côté pour faire ce qu’il avait faire, même si Billie savait bien que Louis regardait d’un œil ce qu’elle faisait : habitude d’entraîneur, même dans les séances libres, il aimait regarder ce que ses cavaliers faisaient.

Billie ignora ce regard, habituée, et se plongea toute entière dans son travail. Elle en arriva presque à oublier la présence de l’entraîneur.

Pour la plus grande surprise de Billie, elle découvrir un poney en selle complètement différent de ce qu’il pouvait être à pied. Random Number était beaucoup plus nerveux et regardant, et lui fit plusieurs écarts sans raison apparente. Elle ne s’y attendait pas et eu presque du mal à rester en selle tant elle ne l’avait pas vu venir. Malgré cela, il était plutôt volontaire et se pliait plutôt bien à ses demandes (du moins quand il ne s’inquiétait pas d’une feuille qui volait près de lui).

En peu de temps, Billie comprit que l’étalon était assez réactif et qu’elle n’avait pas besoin de mettre beaucoup de jambes pour le voir passer à l’allure supérieure. Par contre pour l’avoir incurvé, placé et tout ça comme elle le voulait, c’était une autre histoire…

Elle comprit bien vite que le gris était capable de beaucoup de choses, mais qu’il n’avait pas forcément l’habitude de le faire. Quand elle lui demanda de s’incurver les premières fois il hésita pas mal, comme s’il cherchait sa position et ne savait pas trop comment répondre à ses demandes. Elle insista, ouvrant plus sa rêne et insistant plus avec ses jambes, comme elle avait du le faire au début avec Moonlight, et enchaîna les cercles au pas jusqu’à avoir une incurvation plus correcte. Elle abandonna l’idée de l’avoir placé pour aujourd’hui, préférant se concentrer sur le reste : ça viendrait plus tard.

Pour les déplacements, c’était un peu la même chose : il savait faire, mais elle devait beaucoup insister. Elle devait user de toutes ses aides, poids du corps, jambes, mains, pour réussir à avoir le plus petit mouvement de déplacement. Elle se nota mentalement de prendre un stick la prochaine fois pour s’aider un peu (au bout de trente minutes elle n’en pouvait plus, et pourtant, elle avait l’habitude de monter longtemps…).

N’empêche que cette mise au travail et cette concentration forcée que lui demandait ces nouveaux exercices lui avaient permis d’oublier ces inquiétudes, et il arrêta bien vite de lui faire des écarts à tout va. C’était déjà un bon point !

A l’autre bout de la carrière, Louis avait beaucoup moins de mettre à mettre Sirius au travail. L’étalon était toujours volontaire, et il se pliait à chaque changement d’allure, à chaque variation de rythme et à chaque déplacement que son cavalier lui demander sans hésiter. En selle, l’entraîneur était ravi et enchaînait les différentes figures avec un grand sourire. Le travail de Sirius était un réel plaisir, et il devait bien avouer que cela le changer un peu de Tiger : le bai était agréable, mais les progrès n’étaient pas très flagrants et il avait un peu l’impression de faire du sur-place. Avec Sirius, il ne cherchait pour l’instant pas à aller plus loin, mais il ne cessait de voir que les bases étaient bien acquises.

Il était finalement passé à des épaules en dedans aux deux mains, les enchaînant plusieurs fois jusqu’à avoir un résultat qui lui plaisait bien. Il laissait entre chaque essai l’étalon reprendre le trot et le remettait en avant, repassant ensuite au pas pour refaire l’exercice. Là où Silver avait tendance à se précipiter sur ce genre d’exercices pour terminer plus vite ce qui l’embêtait, Sirius prenait plus son temps et soignait donc plus ses mouvements : en plus du Hunter, Louis allait peut être songé à faire aussi des concours de dressage avec lui…

A la fin de sa séance, au prix de pas mal d’efforts et de beaucoup de répétitions, Billie avait finalement réussi à obtenir des déplacements de hanches sur un cercle qui la satisfaisaient pour l’instant, ainsi que quelques mouvements d’épaule (moins précis, mais c’était déjà ça). Elle le laissa là-dessus, le laissant marcher rênes longues sans plus l’embêter. A l’autre bout de la carrière, Louis finit presque en même temps qu’elle, terminant un dernier essai d’épaule en dedans avant de laisser l’étalon s’étendre également.

- Alors, premières impressions ?
- Il est plus nerveux qu’en travail à pied, et il a du mal avec les déplacements, mais je pense que c’est plus un manque d’habitude qu’autre chose. Il faut que j’insiste beaucoup pour obtenir quelque chose.
- ça devrait aller mieux avec la remise au travail oui.

Elle l’espérait en tout cas. A ce stade, ses aides n’étaient pas discrètes et en concours de dressage, cela faisait perdre pas mal de points. Mais elle savait que ce n’était que leur première séance de travail ensemble, et qu’elle ne pouvait donc pas trop lui en demander dès le début.

- Et Sirius ?
- Un vrai bonheur. Il est volontaire, en avant, mais précis dans ce qu’il fait. Il est pas mal chatouilleux par contre, dès que j’ai trop de jambes c’est fichu.

Au moins ses aides étaient forcément plus discrètes, ce qui n’était pas plus mal au final…

Ils quittèrent finalement la carrière après avoir marché pendant de longues minutes pour laisser les chevaux respirer après cette séance. Elle n’avait pas été trop longue, mais plutôt intense pour le coup. Louis n’attendit pas bien longtemps avant de reprendre la parole :

- ça va mieux avec Santana, non ?
- Oui, beaucoup. Elle est venue me voir pour s’excuser, et elle fait beaucoup d’efforts depuis. Donc ça va mieux.

Louis hocha la tête, un petit sourire sur les lèvres : il était fier d’être intervenu, et surtout fier que cela ait servi à quelque chose…

- Mais je t’avoue que ça fait bizarre de la voir moins à l’élevage avec nous…
- ça me fait bizarre aussi.

L’entraîneur attendit quelques secondes avant de reprendre :

- Mais c’est chouette pour elle, elle a l’air de s’épanouir dans ce qu’elle fait et d’avoir trouvé quelque chose qui lui plaît, et c’est l’important !

Avec Liam, Louis était sûr que Santana allait continuer de beaucoup progresser et d’avancer toujours plus loin. Et découvrir de nouveaux chevaux lui feraient du bien aussi, il en était persuadé.

Ils étaient finalement revenus dans la cour et se séparèrent, leurs chevaux n’étant pas dans la même écurie. Louis lui rappela une nouvelle fois de ne pas louper la réunion du soir puis disparut au détour d’un bâtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ep 6 - Ch 1 - Remise en route
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» remise en route nabaztag v2
» Lapin bleu,remise en route
» Mise en route difficile avec livebox
» Remise de la Croix Provençale
» Video sur la Route du Rhum en virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle vie :: Journaux-
Sauter vers: