AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aparté 1 - Surprises et Nouvelles Arrivées

Aller en bas 
AuteurMessage
Laurie



Messages : 47
Date d'inscription : 09/07/2018

MessageSujet: Aparté 1 - Surprises et Nouvelles Arrivées   Lun 3 Déc - 12:16

Surprise et nouvelles arrivées572 lignes
Utilisation d'un résumé x2
Des points pour Gaby !
Ce résumé se passe encore au Chili
Sirius
Idylle
NOM
Prénom
NOM
Prénom
Louis arriva dans la cour de l'académie, où il avait donné rendez-vous à Gaby, en sautillant presque tant il était impatient. Il avait passé pas mal de temps à chercher un cheval pour Gaby, et lorsqu'il l'avait enfin trouvé, il avait fallut organiser l'achat, l'arrivée et tout ça. Il avait prévu ça depuis un moment maintenant, organisant tout au millimètre pour que tout se passe comme voulu. Et le jour J était enfin arrivé. Il attendait maintenant que Gaby arrive, sachant que le van qui transportait l'animal n'allait plus tarder.

Gaby avait rejoins la cour d'un pas énergique. Il savait que Louis lui avait donner rendez vous pour accueillir son nouveau cheval. Louis l'avait averti de l'arrivée tout en lui faisant la surprise sur le sexe, la race et le caractère. Gaby avait bien essayé de lui tirer les vers du nez mais le cavalier pro avait tenu bon. L'éleveur avait donc décider de lui aussi faire un cadeau à son amant. Il savait que ce dernier avait besoin d'un cheval de tête, il avait donc jumeller l'arrivée du cheval surprise en s'arrangeant avec le transporteur.

En voyant Louis, Gaby lui avait fait un signe de main et avait accélér le pas en arrivant à poximité de Louis. L'éleveur affichait un sourire radieux, fier de la surprise qu'il avait préparer et excité à l'idée de découvrir ce que lui avait réservé Louis. En arrivant prés de lui, il l'avait embrassé rapidement avant de l'enlacer dans ses bras. Les deux hommes s'étaient quittés depuis quelques heures mais c'était déjà trop pour Gaby

- Salut avait-il murmuré à l'oreille de Louis lors de son accolade. Tu as passé une bonne matinée ?

Gaby se permettait d'être démonstratif lorsqu'ils étaient seul tout les deux. Il était plus réservé quand il y avait du monde. Il ne souhaitait pas attirer l'attention sur eux mais il ne se privait pas d'être proche de Louis, très tactile et taquin. Louis avait répondu au baiser, appréciant de pouvoir être proche de son petit ami, même s'ils ne pouvaient pas être comme ça tout le temps. Il fallait apprécier ce qu'on pouvait avoir. Bien sur qu'il aurait préféré pouvoir se montrer comme n'importe quel couple, mais au moins, en faisant comme ça, ils étaient tranquilles. Et c'était bien le plus important.

- Salut ! Elle a été plutôt tranquille, et toi ?
- Super, j'ai bossé Heiro et préparer le box pour le petit nouveau.

Il avait sortit Silver au paddock, avait longé Tiger puis était retourné à l'élevage pour ranger un peu. Pas d'entraînement de groupe prévu pour aujourd'hui : il avait voulu se libérer la journée pour avoir le temps d'être avec Gaby.

- Alors, pressé de voir la bête ?
- Carrément ! Je suis sûr que je vais l'adorer...D'ailleurs, y a aussi une surprise pour toi dans le camion.

Il faisait en sorte de ne laisser passer aucun indice, voulant garder la surprise jusqu'au bout. Il avait tout juste terminé sa phrase qu'un camion de transport pour les chevaux entra dans l'enceinte de l'académie. On y était presque...

- Attends... quoi ?!

Ce n'était pas prévu ça ?!!
Gaby avait fait un clin d'oeil à Louis. Contrairement à son ami, il avait lâché un indice de taille. Heureusement Louis n'aurait pas le temps de le questionner car le camion de transport était arrivé. Une fois garé, le conducteur était venu vers eux.

- Bonjour, vous êtes les propriétaires d'Idylle et Sirius ?

Gaby avait acquiescé alors que le hennissement d'une jument avait retenti, suivie d'un renaclement d'un autre cheval. Le transporteur avait tendu des papiers à signer, préférant s'occuper de la paperasse avant de sortir les chevaux. Une fois les signatures et les papiers transmit, le groupe s'était disposé autour du camion pour abaisser le pont et découvrir les montures respectives que le couple s'était offert. Le premier à descendre était la jument que Louis avait choisi pour Gaby. C'était une belle Lusitanienne grise, qui regardait déjà autour d'elle d'un air curieux. En la voyait, Louis se mit à sourire, fier de son choix. Juste derrière venait un étalon Selle Français, gris également, mais avec la crinière plus foncée que la jument. Il ronflait des naseaux en regardant autour de lui, s'attardant pas mal sur la jument (qui avait pourtant fait tout le voyage avec lui). Louis en resta soufflé, impressionné par la beauté du cheval.

- Wow... Gaby... Il est magnifique !
- Il te ressemble avait-il murmuré avant d'aller récupérer sa propre jument

Il s'approcha de l'étalon, tendant doucement la main vers lui pour qu'il puisse venir le sentir. L'étalon se laissa faire, curieux, mais pas non plus craintif.

- Elle est superbe Louis, merci beaucoup !!

Le transporteur avait été ravi de lui confier la jument grise qui observait les alentours en hennissant. Gaby avait sourit en voyant la jument avertir tout le monde de son arrivée. L'étalon de Louis avait l'air intéressé, il faut dire qu'elle avait du le titiller tout le voyage. Idylle ne restait pas longtemps en place, curieuse, elle tirait pour sentir dans toutes les directions.

-Idylle donc...ça a l'air d'être une princesse. Elle serait pas contre que Sirius soit son prince. -rire-
- Ce serait mignon ça tiens !

Tout en parlant il caressait Sirius, qui semblait ne pas vraiment faire attention à lui, préférant regarder tout autour de lui. Il semblait vraiment curieux. Il avait l'air d'avoir envie de bouger, mais ne tirait pas non plus pour y aller tout seul.

- Il est... wow. Merci. Merci beaucoup.

Il ne savait même plus quoi dire tant il était ému et heureux. Le transporteur n'avait fait aucune remarque sur les commentaires des cavaliers pendant qu'il récupérait les protections de transport. Ensuite il avait prit congé en leur souhaitant une bonne journée. Gaby ne s'était pas approché de Louis pour le remercier d'un baiser mais le coeur y était dans le regard qu'il avait posé sur le cavalier pro.

- De rien mon coeur

Gaby avait rit avec une mimique amusé.

- On se trouve deux paddocks pour qu'ils se calment un peu. On leur fera un pansage après ?
- Bonne idée oui !

Ils se mirent donc en route, avec un peu de distance entre les deux quand même, au cas où. Sirius tenta une fois de l'emmener où il voulait mais Louis le reprit bien vite sans se laisser faire. C'était plus de la curiosité qu'autre chose, donc ça allait. Ils arrivèrent rapidement aux paddocks, et heureusement pour eux, deux étaient justement libres. Louis s'engouffra dans le premier qui venait et lacha l'étalon qui partit d'un petit bond avant de trottiner pour en faire le tour. En attendant Gaby, l'entraîneur sortit de la petite structure et alla s'accouder à la barrière pour le regarder évoluer. Il avait de belles allures et évoluait la tête aute, faisant un peu le fier.

Gaby avait eut un peu plus de mal avec Idylle. La jument marchait à sa hauteur d'un pas vif et énergique. Louis avait fait le bon choix, l'éleveur avait du mal avec les chevaux plutôt mou. Idylle n'avait pas l'air de rentrer dans cette catégories de chevaux. Une fois habitudé au rythme de la jument, il trajet fut plus facile. En la laissant dans le paddock, celle ci était directement aller aux clotures, cherchant Sirius. Gaby était revenu vers Louis, se placer derrière lui, enroulant ses bras ses épaules de l'entraineur, posant sa tête sur l'une d'elles.

- Merci pour ce magnifique cadeau avait-il murmuré en ajoutant un baiser discret dans le cou de son partenaire. Je vais certainement pas n'ennuyer avec elle, regard là Heureusement Sirius n'a pas l'air d'être du genre à sauter les clôtures.

En effet la jument cherchait Sirius et dés que celui s'approchait elle hennissait brutalement, battant de l'antérieur. Gaby avait rit en la voyant faire son cinéma mais c'était une jument face à un étalon, cétait tout à faire normal.

- Merci à toi aussi.. Je m'y attendais pas du tout...

Le bisou dans le cou l'avait fait frissonner. Il regarda avec un sourire l'étalon repartir à l'autre bout du paddock, puis revenir vers la jument, puis repartir à nouveau.

- J'espèce qu'il ne saute pas les clotures oui ! Mais c'est clair que tu ne vas pas t'ennuyer !
- Hey c'est quand même un sauteur le Sirius, je suis sûr que ça lui fait pas peur de rejoindre Idylle

Et c'était bien pour ce petit caractère spécial qu'il l'avait choisi pour son petit ami. Gaby espérait au fond que la caractère agicheur d'Idylle n'insiterait pas Sirius à faire des bétises.

- Mais je sens que je ne vais pas m'ennuyer avec Sirius non plus... j'ai déjà hâte de voir ce qu'il donne monté !

Rien qu'à voir ses belles allures en liberté, il s'imaginait sans mal en selle dessus. Il ne doutait déjà pas qu'il allait vraiment se faire plaisir avec lui !

- Oh oui, c'est un sacrée sauteur. Il est déjà sorti en concours et a de belles capacités m'a dit l'éleveur. Il demande beaucoup d'attention par contre mais ça je suis sur que tu pourra lui donner.
- Je pense que ça ira oui !

Gaby était resté collé à Louis, profitant d'être seul pour avoir des gestes plus intimes. Tout en observant les chevaux, il s'enivrait de l'odeur de Louis qui lui manquait tant lors qu'ils étaient séparés. Le couple avait retrouvé leur complicité. Ils passaient beaucoup de temps ensemble. Ils dormaient presque toujours ensemble, soit chez l'un, soit chez l'autre. Gaby était ravi de partager sa chambre individuelle et cette intimité avec Louis. Pourtant Gaby était toujours en demande de passer plus de temps avec Louis. Ce n'était jamais toujours facile vu leur emploi du temps respectif, Gaby profitait donc de ces moments qu'ils arrivaient à ce dégager, comme en ce moment.

- Je suis vraiment content de t'avoir retrouvé..

Il l'avait murmuré, vraiment touché par cette proximité qu'ils avaient de nouveau. Cela lui avait manqué, et il était vraiment heureux qu'ils commencent à se montrer un peu plus même s'ils faisaient toujours attention à qui était autour. Gaby n'avait rien répondu, se contentant d'appuyer son étreinte. Ils avaient vécu des hauts et des bas pendant plus de deux ans. Aujourd'hui Gaby avait toujours peur de perdre Louis d'un instant à l'autre. Il s'accrochait donc à lui, espérant ne plus jamais le perdre. Il était heureux de savoir que Louis ressentait la chose.

- C'est un cadeau magnifique, j'aurai pas pu rêver mieux... Tu as vraiment réussi à garder la surprise tout le long, encore plus que moi !
- Il faut croire que je suis doué pour garder un secret avait-il dit en riant

Parce que lui avait tout de même annoncé qu'un nouveau cheval allait arrivé. Mais Gaby n'avait rien dit du tout. Gaby n'était pas du genre à avoir de secret pour Louis. C'était bien ce qui avait failli les séparer. L'éleveur était dont assez fier d'avoir réussit garder sa surprise totale. D'un côté c'était plutôt facile car Louis était persuadé d'être le seul à avoir préparer quelques choses.

- Il va ramener un peu d'animation à l'élevage en plus, c'est chouette !

Et il allait surtout lancer les arrivées de nouveaux équidés. Normalement le nouveau cheval pour Mathias n'allait pas tarder non plus. Cela allait les changer, et il avait hâte de se lancer tout ça.

- ça c'est sûr, ça va t'ajouter un peu plus de travail. Surtout que d'autres nouveaux sont prévus chez toi ?

L'éleveur admirait son partenaire qui aidait à gérer l'entrainer de l''élevage Dream Life. Gaby n'avait pas encore beaucoup de chevaux comparait à l'élevage de Hunter. Il débutait tout juste et n'avait pas encore fait d'investissement dans la cavalerie, il préférait commencé doucement mais surement.

- Oui Laurie en a acheté un pour Mathias, il devrait plus tarder à arriver. Et ils parlaient de faire de nouveaux poulains aussi, mais ça on va attendre un peu je pense, sinon on va pas s'en sortir.
- Je suis sûr que tu exagères, tu gères toujours tout super bien et vous formez une équipe de choc maintenant !

Mine de rien l'élevage commençait à grandir. Et donc la somme de travail également... heureusement, ils étaient une bonne équipe et tout le monde s'y mettait. Et comme Alizée était en train de les rejoindre pour de vrai, cela devrait être gérable.

- Laurie avait bien envie de lancer ça maintenant, mais je pense qu'il vaut mieux y aller plus lentement.

Parce que le travail des poulains était encore différent de celui des autres chevaux, mine de rien. Gaby comprenait la réserve de son ami face au poulinage. Il savait Louis très organisé et méticuleux. Il se doutait qu'il devait donc vouloir plannifier les choses de façon précise et logique. Il devait surment vouloir attendre de voir les résultats avec Holska. La gestion de plusieurs poulains d'age différent n'était pas une mince affaire, surtout couplé à des sorties en concours. Pourtant Gaby ne pouvait pas s'empêcher de partager son entousiasme face aux futurs poulains prévus.

- Oh des poulains, vous avez pensez à quels croisements ?
On pensait à Tiger avec Pomone, et Mathias voulait en faire un de Boy et Firefly.

Laurie voulait un deuxième poulain de Pomone avant de la mettre en retraite, et Mathias voulait un descendant pour Boy avant qu'il ne parte également. Alors forcément...

- Je pense qu'on va se laisser un quadrimestre, le temps de s'organiser correctement avec les nouveaux, et on verra ensuite pour les poulains ! Comme ça on attend un peu, mais pas trop quand même !

Parce qu'il sentait bien que les autres n'avaient pas vraiment envie de patienter...Gaby avait haussé un sourcil à l'annonce des saillies. Il avait détourné la tête des paddocks pour poser son regard sur Louis.

- Ah ouais quand même. Le poulain de Pomone et Tiger risque pas d'être dur à tenir en main. Faut aussi espérer que le poulain de Boy tire plus de sa mère !
- Oui on va prier pour ça !

C'était un peu le risque, mais bon.. C'était aussi ça qui était amusant. Et puis bon, si Mathias avait su gérer Boy, nul doute qu'il arriverait à se débrouiller avec sa progéniture, d'une manière ou d'une autre.L'éleveur avait affiché un sourrire amusé. Il taquinnait Louis mais au fond il était sûr que les choix étaient judicieux, les poulains recevraient une bonne éducation et pourrait faire de très beaux modèles de sport.

- C'est vrai que c'est bientôt la retraire pour certains, vous pouvez pas trop attendre, je comprends. D'ailleurs comment ça se passe avec Holska ?
- Oui ! Et ce sera le cas pour Silver aussi. Encore un quadrimestre je pense, et voilà ! ça avance doucement ! Laurie a commencé le travail avec elle avec une débourreuse du haras, elle l'habitue à tout ce qui est travail en main, elle lui montre des trucs pour la désensibiliser. Je t'avoue que je la laisse pas mal gérer, histoire qu'elle ait confiance en elle pour une fois.

Parce que c'était quand même un des défauts de Laurie, même si cela allait de mieux en mieux...

- Mais apparemment ça se passe bien ! Donc c'est l'important !

Pendant que les deux hommes discutaient, les chevaux avaient retrouvés leur calme. Idylle avait mit plus de temps que Sirius. Elle avait fait le tour de toutes les clôtures, espérant rencontré d'autres voisins. L'hongre qui bordait son paddock ne s'était pas intéressé à elle. Elle avait donc entreprit de trouver le point d'eau et de fourrage. Sirius avait tourné encore un peu, histoire de se défouler, mais il avait fini par se mettre à brouter en ignorant Idylle quand il avait compris qu'il ne pourrait de toute façon pas la rejoindre. Il gardait une oreille tournée vers elle, mais ne lui portait pas plus d'attention que ça.

- Je pense qu'ils sont assez calmes pour qu'on passe au pansage, qu'est-ce que tu en dis ?

Louis récupéra le licol de l'étalon et entra dans le paddock pour le récupérer. Celui-ci vint directement vers lui, curieux de voir ce qu'il allait se passer. Il se laissa prendre sans soucis, suivant l'entraineur vers la sortie. Avant de quitter le paddock, l'entraîneur attendit que Gaby récupère Idylle, histoire qu'elle ne commence pas à l'embêter en voyant l'étalon partir.

Gaby avait acquiescé à Louis. Il s'était lentement décollé de lui, laissant ses mains glissé sur les épaules de son ami. Il lui avait fait un tendre sourire avant d'attraper le licol de sa nouvelle jument. Celle ci l'avait observé entré mais ne s'était pas tout de suite approché. Gaby s'était avancé vers elle, lentement, faisant des pauses pour observer ses réactions. L'idée de faire courir son cavalier avait traverse l'esprit de la jument. Elle n'était abstenu, surement car elle était trop curieuse de découvrir encore de nouvelles choses.

Une fois jument en main, l'éleveur avait rejoins la sortie. Idylle marchait toujours à côté de lui, épaule contre épaule. Gaby n'était pas surprit par cette attitude. Il n'était pas dérouté car Heiro aussi avait tendance à ne pas marcher derrière lui. Avant de sortir, il avait ralenti la jument en prenant appuyer son épaule pour lui tirer la tête vers lui.

- Non,non Idylle, on est patiente. Vous avez voir souvent avec Sirius ne t'en fait pas.

Après cette reprise en ordre, l'éleveur était sorti pour emboité le pas à Louis. Le couple s'était dirigé vers l'élevage de Gaby. Ils étaient sûr d'être tranquille et de ne gêrer personne. Les chevaux pourraient s'habitué aux installations dans un environnement calme.

Le bâtiment d'élevage était silencieux, Heiro était au paddock pour l'après midi. Les deux hommes avaient attachés leurs montures respectives, assez éloigné tout de même pour qu'ils ne puissent pas se sentir. Idylle avait déjà commencé à faire des siennes en rennaclant pour attirer l'attention. Gaby était resté un peu à ses côtés pour la calmer.

-ça va, tu as toute mon attention, qu'est qui t'arrive ? Dit moi tout.

Gaby grattouillait le chanfrein de la jument avec un sourire niais sur le visage. Il n'avait plus l'occasion de côtoyer des juments. Il se rendait compte que ça lui manquait et ça lui rappelait forcement le troupeau de jument de son père. Idylle était la première de l'élevage mais surement pas la dernière.

Les deux cavaliers étaient parti chercher le matériel nécessaire. Seul dans les installations, ils s'étaient permis une proximité nature. Gaby avait à moitié sauté sur le dos de Louis alors qu'ils regagner la sellerie pour prendre les boites de pansage. Leurs éclats de rire résonnait dans l'écurie vide et Gaby se surprit à vouloir entendre plus souvent le rire de Louis dans le batiment. L'entraineur se sentait bien. Pour une fois, il se laissait aller, sans trop réfléchir à ce que tel ou telle personne pouvait en pensait. Et ça lui faisait un bien fou. Avec Gaby, il était lui-même. Ce n'était pas qu'il se retenait vraiment avec l'équipe, mais ce n'était pas la même chose. Là, il se sentait vraiment... comme il devait être.

De retour auprès des chevaux, chacun se mit à sa tâche. Sirius n'état pas bien sale, ayant porté des protections pour le voyage, mais Louis prit tout de même le temps de passer chaque brosse partout, histoire d'apprendre à le connaître, de voir s'il avait des endroits qu'il aimait moins ou s'il était chatouilleux quelque part. Il n'en fut rien, Sirius restant zen, se contentant de garder un oeil vers Idylle.

- Il est super serein au pansage, ça fait du bien !

ça lui changeait de Tiger, ou même de Silver qui avait tendance à plus bouger que ça.

- Et toi ça va ?
- Oui, elle s'est calmée. Elle est parfaite.

Autant on lui avait vanté les points positifs de la jument à la monte, autant sur le travail à pied, c'était toujours plus délicat et plus de la découverte au fur et à mesure. Gaby n'avait pas eut trop de complication. La jument était chatouilleuse mais il savait se montrer doux. Finalement, Idylle s'était mis à apprécier le pansage. L'éleveur avait donc pu détaillé la jument sous toutes les coutures.

- D'ailleurs je t'ai pas demandé ! Tu as des projets pour l'élevage toi ?
- Oh et bien pour l'instant je vais me contenter de continuer les concours avec Heiro et je vais voir ce que vaut la loupette au travail. Je vais prendre mon temps...mais je sais qu'elle devra faire des concours avant de faire son premier poulain.

L'éleveur savait qu'il devait arriver à jouer sur les deux tableaux, valoriser son équitation sur les terrains de concours et vendre des modèles. Il ne pourrait pas espérer clôturer une vente si personne ne connaissait son nom. Il avait l'avantage d'avoir la réputation de l'école, ce qui aiderait surement. Pour autant, il ne devait pas se reposer sur ses lauriers. Gaby prenait très au sérieux le lancement de son élevage mais il ne voulait pas aller trop vite.

- Je préfères prendre mon temps avant d'acquérir trop de chevaux. Quand elle aura un bon plamarès je la ferais pouliner.
- Tu as raison, il vaut mieux y aller lentement plutôt que de se précipiter ! Au moins on est sur de bien faire !

Et il avait pleinement confiance en Gaby pour faire les choses comme il le fallait. Il avait déjà hâte de le voir sur les terrains de concours avec Idylle, et encore plus d'en arriver à l'étape du poulinage, même s'il y avait largement le temps pour ça.

- Et puis on a le temps, donc autant en profiter !

Il aurait été bête de tout gâcher en allant trop vite, c'était clair et net. Gaby avait sourit à son petit ami. Il savait qu'il pouvait tout lui dire. Il était heureux de voir que Louis le soutiendrait qu'importe ces choix.
Louis se reconcentra un peu sur le pansage de Sirius, passant cette fois aux pieds. L'étalon les lui donna sans aucune hésitation, se laissant faire même si Louis fit exprès de prendre un peu de temps pour voir s'il était patient à ce niveau là. Pour l'instant, il ne voyait en ce cheval que des qualités. Gaby avait vraiment trouvé le cheval parfait.

- Et du coup avec l'équipe ça se passe comment ? Tu t'entraines toujours avec Inna ?

Il savait que Gaby faisait aussi des séances de groupe, comme lui-même le faisait avec son équipe. Gaby avait fait une pause dans le pansage d'Idylle en entendant la question. Il s'était appuyé sur le mur face à la jument qui l'observait surprise.

- Pfff, je sais pas vraiment. Enfin ça se passe pas mal hein...C'est juste bizarre...Le retour de Matt a jeter un froid mais ça se tasse.
- Mince...

L'éleveur avait joué avec les lèves d'Idylle qui venait tenter de gagner son attention. Gaby avait tourné un regard hésitant vers Louis. Il savait que le sujet de Gwen était toujours délicats parfois. Il n'avait pas envie de l'accabler avec leurs séances ensembles. D'autant plus que depuis que Matt s'était joins à eux, les séances étaient très studieuses. Ce n'était pas tellement l'ambiance des séances qui rendait Gaby pensif.

- Pour l'instant ça va que je n'ai pas beaucoup de chevaux mais je sais qu'un jour je vais devoir arrêter et me concentres sur l'élevage.

Gaby avait sourit tristement, sachant que les disciplines classiques était le domaine de prédilection de Louis. Ils pourraient toujours partager des séances, il en était conscient. Louis lui preterait volontaire des montures s'il avait besoin, il le savait.

- On pourra toujours se faire des longues balades hein ?! Soit pas triste !
- Tu as intérêt à me réserver des balades oui ! Sinon je vais râler, et pas qu'un peu !!

Il sourit à son petit ami pour lui montrer qu'il rigolait. C'était sur qu'ils avaient tous les deux des emplois du temps déjà bien remplis... et qui se remplissaient encore de jours en jours. Et ils étaient tous deux conscients qu'ils ne pouvaient pas passer leurs journées non stop ensemble, même s'ils l'auraient bien voulus. Gaby avait envoyé unbaiser à Louis avant de reprendre le pansage d'Idylle qui s'impatienter de la réverie de son cavalier.

- Plus sérieusement, c'est sûr que l'élevage va te demander de plus en plus de temps. C'est normal. Tant que t'arrives à faire les deux c'est chouette, mais au bout d'un moment ça va devenir compliqué, c'est normal.

Et il savait aussi que Santana allait bientôt devoir se concentrer sur son rôle de coach. C'était des changements pour tout le monde, mais des changements nécessaires pour la progression de chacun.

- Oui je me fais pas de souci, j'ai que deux chevaux à ma charge pour l'instant. Toi pas contre, je sais pas comment tu fais ? C'est plutôt à moi d'avoir peur de ne pas avoir de créneaux pour te voir !

Gaby avait sourit,sachant que l'entraineur avait un planning méticuleux. Contrairement à lui, il n'était pas tout seul et devait faire en fonction des dispositions de son équipe.

- Disons que je profite des entraînements de groupe pour prendre un de mes chevaux en même temps, ça fait déjà une séance "en moins" à rajouter. Et comme Santana a Lucky en dp, elle s'occupe de la plupart de ses entraînements, du coup il me reste vraiment que Tiger et Silver à travailler. Enfin maintenant il y aura Sirius, mais je ne m'inquiète pas !

Les débuts n'avaient pas été simples, mais depuis qu'il avait trouvé l'organisation qui convenait, tout allait bien.

- D'ailleurs les filles devraient pas tarder à passer leur examen non ?
- Oui ! Santana va passer son dernier examen, et Billie celui de la fin de deuxième année.

Gaby avait écouté Louis tout papouillant Idylle, car il avait fini le pansage et les sabots. Il connaissait par coeur le planning de Louis et pour cause, il lui demandait toujours pour pouvoir prévoir des sorties et des moments avec lui. Gaby était toujours heureux de retrouver Louis le midi. C'était leur moment pause au cours de la journée avant de se retrouver le soir.

- C'est super, ça fait un moment qu'on s'est pas retrouvé tous les quatre... ça pourrait être une bonne idée, non ?

En effet même si Gaby était revenu vers Louis, il avait été plus réservé face aux filles. Dans un premier temps car il ne voulait pas s'imposer à Louis au quotidien. Par la suite, il n'avait pas oser s'incruster, ayant de déranger et d'être trop envahissant. Aujourd'hui aussi, il avait peur d'être trop lourd. Il savait que l'entraineur appréciait les moments qu'il passait ensemble mais s'affichait auprès de ses proches était une question délicate. Les filles étaient au courant pour les garçons, comme eux pour elle. Les deux couples s'étaient retrouvés de nombreuses fois pour partager des moments uniques. Suite à leur retrouvaille Gaby avait préféré prendre son temps pour retrouver Louis mais au fond ces soirées là commence à lui manquer.

- Oui ce serait vraiment chouette ! Et ça leur fera du bien je pense je pense, elles sont dans une passe un peu difficile en ce moment.

Il s'arrêta pour papouiller Sirius, qui lui montra bien vite qu'il n'était pas fan des câlins.

- Billie va pas trop bien et Santana sait pas trop gérer quand c'est dans ce sens là. Du coup bon... une sortie leur fera du bien, ça leur fera penser à autre chose !

Il tentait de les rapprochait, mais ne voulait pas non plus trop s'immiscer entre elles. Il voulait attendre de voir, et si ça ne s'arrangeait pas il s'en mêlerait pour de bon, c'était clair et net. Gaby était inquiet d'apprendre que les deux cavalières avaient des soucis de couple. Il tenait beaucoup à chacun, il s'entendait à merveille avec elles à l'époque.

- oh, je suis navrée de l'apprendre. J'espère que ce n'est que passager
- J'espère aussi ! Mais je pense que ça devrait aller. Et au pire on ira s'en mêler ?

Il était conscient que Louis n'en savait peut être pas plus. Et même si c'était le cas, il n'avait peut être pas envie d'aborder le sujet. Gaby avait chercher son regard pour lui sourire.

- J'espère que ça leur fera du bien ! On pourrait se prévoir un pique nique tout simple pas très loin un soir. Je pourrais venir avec toi pour leur demander ?
- Oui ce serait mieux que tu viennes avec moi !

Il s'était arrêté de tripouiller Sirius, s'étant bien rendu compte qu'autant l'étalon aimait le pansage, autant il était moins fan des câlins et ne voulant surtout pas l'embêter et risquer de le voir s'énerver.

- Tu as fini avec Idylle ? On va peut être les ramener au paddock non ?
- Oui, je la papouille juste, mais visiblement Sirius n'apprécie pas trop lui.

Gaby était ravi de pouvoir accompagner Louis voir Santana et Billie. Il avait espoir de pouvoir les aider à se retrouver. Qu'importe le problème, si elles s'aimaient vraiment, elles pouvaient tout surmonté, comme Louis et lui. Gaby avait détaché Idylle qui avait rapidement retrouvé son énergie et sa curiosité.

- Non il a pas l'air très câlin !

Mais tant qu'il était calme au pansage, cela lui allait !
Il détacha à son tour l'étalon, puis quitta l'aire de pansage pour retourner en direction des paddocks. A nouveau, Sirius regarda tout autour de lui, curieux, ronflant un peu des naseaux aussi, pour bien montrer qu'il était là. Il dévia une petite fois mais Louis le reprit vite et il finit par le suivre sans plus de soucis en comprenant qu'il retournait dehors. Dès qu'ils arrivèrent, Louis se dépêcha de le relâcher, sentant que l'étalon en avait un peu marre de rester sage. Dès qu'il le lâcha, le gris partit loin de lui, à nouveau la tête haute et ronflant de plus belle en voyant qu'Idylle était toujours là.

- Je sens qu'il va toujours être comme ça tiens !
- Oh il a l'air d'aimer la gente féminine. C'était pas marqué dans sa description, je te jure !

L'éleveur avait rit alors qu'il détachait Idylle. Leur trajet avait été animé mais sans grand débordement. La jument avait essayé de se rapprocher de l'étalon plusieurs fois. Gaby l'avait reprise doucement sans plus d'émotion. Une fois libéré Idylle avait aguiché de loin pendant quelques minutes.

- Heureusement que les clôtures sont hautes et imposantes.
- C'est clair !

L'éleveur avait accroché le licol d'Idylle avant de venir se mettre à côté de Louis pour observer encore un peu leur chevaux. Sirius regarda encore un peu Idylle puis mit la tête dans l'herbe et ne la releva plus, ignorant aussi les deux cavaliers.

- Tu as quelque chose à faire là tout de suite ou...?
- Non j'ai prévu toute mon après midi pour accueillir les deux loustiques. Je pensais venir les récupérer ce soir. Je suis toute à toi...

Gaby avait passé son bras dans le dos de Louis se rapprochant de lui.

- J'aime beaucoup entendre ce genre de choses !

Il fit un grand sourire à son petit ami, tout heureux de savoir qu'ils allaient pouvoir passer le reste de la journée ensemble.

- Du coup si ça te dit on peut aller voir Billie et Santana pour leur proposer le pique nique, et ensuite on reste que tous les deux ?
- Pas de souci, je ne te lâche plus.

Ce n'était que trop rare qu'ils puissent passer autant de temps ensemble à la suite pour qu'ils n'en profitent pas comme il le fallait ! Gaby avait attrapé la main de Louis avec un grand sourire. Il savait qu'ils ne se donnaient pas la main pendant tout le chemin. C'était un geste pour pouvait être mal percu par certaines personnes. Pourtant Gaby aimait Louis, il n'avait pas envie de cacher son amour.

Main dans la main, ils se dirigèrent vers l'élevage de Laurie, où les deux jeunes femmes devaient être vu l'heure qu'il était. S'il ne se trompait pas, Santana devait finir une séance avec Lucky, et Billie devrait être avec Moonlight. Quand ils y arrivèrent finalement, les deux jeunes femmes était effectivement présentes, et ils se dirigèrent vers elles.

- Salut !
-Bonjour les filles ! Vous avez un moment ?
- Coucou ! Oui bien sûr !

L'aînée sortit directement du box de Moonlight, tandis que Santana acquiesçait en s'éloignant de Lucky pour venir vers eux.

- Salut !

Gaby s'était approché pour embrasser sur les joues les deux filles. Il s'était permit des accolades, réellement heureux de retrouver les deux amies. Il s'était finalement reculer à la hauteur de Louis et avait reprit la parole un sourire franc sur le visage.

- On voulait vous proposez un pique nique dans les prochains jours ? On va bientôt quitté le pays, ça serait dommage de pas en avoir profité !
- Oui ce serait sympa !!

La jeune femme leur sourit, d'un sourire vrai mais un peu moins éclatant que d'habitude. On voyait qu'il y avait quelque chose, mais on voyait aussi qu'elle avait l'habitude de le cacher et qu'elle tentait de le faire à nouveau. Si Louis ne l'avait pas aussi bien connu, il ne l'aurait probablement pas remarqué.
Santana avait aussi hoché la tête pour dire qu'elle était d'accord, un mince sourire sur les lèvres mais plus réservée que sa petite amie quand même. Louis hésita à parler de Sirius, mais choisi de se taire. Juste pour aujourd'hui, il voulait garder la surprise de Gaby juste pour lui. Les filles verraient le nouvel étalon bien assez tôt de toute façons...Gaby avait sourit aux deux filles. Il les avait connus plus enjoué que cela. Il sentait bien qu'elles faisaient bonne figures. Cependant il n'allait pas se mêler de leur affaire ici et maintenant.

- Super, on peut se prévoit ça la semaine prochaine, samedi soir ça vous irait ?
- C'est parfait oui !
- Nickel !

Elles sourirent, puis Santana retourna vers Lucky après les avoir salué. Elle devait encore remettre Lucky au paddock.

- Bon ben je vais vous laisser aussi ! A samedi du coup Gaby !

Elle planta un bisou sur la joue du jeune homme avant de repartir vers Moonlight. Gaby avait sourit aux deux cavalières, heureux de pouvoir les revoir. Il s'était tourné vers Louis, affinant son sourire spécialement pour son petit ami.

- Le rendez vous est pris, t'as plus le choix. Ça te convient samedi ?
- Oui je me note ça !

Il fit un rapide baiser discret à Gaby en lui souriant. Gaby s'était mordu la lèvre suite au baiser furtif de Louis. Il était ravi de pouvoir sortir avec lui en compagnie des filles. Il gardait de bons souvenirs ensemble, comme les fêtes de fin d'année ou des balades à cheval.

- ça va être super...mais ce qui m'intéresse c'est ce qu'on va faire maintenant. Pour une fois qu'on est tranquille pour le reste de l'après midi...
- Oui ça m'intéresse aussi...

Au nouveau un grand sourire en direction de son petit ami. Il avait bien envie de ne plus sortir de toute l'après-midi et qu'ils ne restent que tous les deux... Ils quittèrent rapidement l'élevage, se dirigeant vers la chambre de l'éleveur pour être tranquille. Ils allaient profiter de leur après-midi ensemble, c'était sur et certain. Et pour le coup, ils n'avaient vraiment pas envie d'être dérangés par quelqu'un...[/color][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aparté 1 - Surprises et Nouvelles Arrivées
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelles arrivées chez Bédébile
» les nouvelles arrivées de Gigi
» les nouvelles arrivées de Ticoeur
» [RP]L'arrivée
» Arrivée précipitée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle vie :: Journaux-
Sauter vers: