AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mila/June après soirée - A CORRIGER ET CODER

Aller en bas 
AuteurMessage
Amaïa



Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2016

MessageSujet: Mila/June après soirée - A CORRIGER ET CODER   Lun 6 Aoû - 22:45

Mila et June après soirée

http://www.chilivoyages.com/9-plats-cuisine-chilienne-pastel-de-choclo/

Quelques jours après la soirée organisée pour June, les deux blondes n'ont pas vraiment eu l'occasion de se revoir à cause de leur travail à faire à l'élevage pour June, mais aussi avec Alex et Screw pour Mila. La finlandaise avait bien remarqué que June n'avait pas été très à l'aise pendant cette petite fête en comité réduit et elle se demandait bien pourquoi.
Et maintenant que son amie avait sa propre chambre à elle seule, Mila comptait bien aller lui rendre visite. Après une longue journée fatiguante, une douche lui avait fait le plus grand bien, et c'est en tenue civile, une jupe descendant jusqu'aux genoux, des collants noirs et un haut manches longues rouge à paillettes, chaussée de petites bottines, que la finlandaise cherche la chambre de June dans le pavillon des éleveurs.
Heureusement qu'il y a de petites pancartes avec les noms sur les chambres, mine de rien, ça aide beaucoup.
Motivée, la jeune femme toque rapidement à la porte en espérant que son amie va l'entendre.

Mila : June ? C'est Mila ! Tu es là ?

Après la soirée qu'elle avait recemment organisé et qui avait été un echec total à ses yeux, June s'était replongée dans le travail, prenant ses nouvelles fonctions de co-éleveuse avec beaucoup de sérieux. Les derniers jours avaient été assez chargés, tout devant se mettre en place aussi bien matériellement qu'administrativement et il y avait donc, en plus des tâches quotidiennes avec les chevaux, beaucoup de paperasse à remplir surtout au vu de la situation un peu particulière de l'américaine.

Ce soir, elle avait donc été contrainte de resté assez tard à l'élevage avec Adriàan et elle remontait tout juste à sa chambre,  affamée. La lumière allumée dans les escaliers lui laissait entendre que quelqu'un était passé par là peu de temps avant elle. Puis, alors qu'elle tournait dans le couloir qui conduisait à la porte de son petit appartement, elle reconnu la voix de Mila et elle ne tarda pas à la voir en train de frapper à sa porte. Elle pressa alors le pas pour la rejoindre tout en prenant la parole.

June : Oh Mila ! Salut ! Désolée, je rentre un peu tard en ce moment, on a pas mal de choses à faire !

Elle avait adressé un sourire franc à la finlandaise avant de la saluer et d'ouvrir la porte pour entrer chez elle. Mila s'était retournée en entendant les paroles de son amie, un grand sourire aux lèvres.

Mila : Ah !! Te voilààaa !

Une fois la porte de l'appartement ouverte, la finlandaise enlaça son amie dans ses bras.

June : Tu veux entrer ?

La question était un peu bête car si Mila était sur le pas de sa porte c'était certainement parce qu'elle comptait entrer dans l'appartement. Quoi qu'il en soit, June se décala pour laisser son amie pénétrer dans son logement. Devant la proposition de son amie, elle entra dans le petit appartement, le découvrant pour la première fois.

Mila : Oh Merci !

Mila entra donc et attendit que son amie passe devant, ne voulant pas trop s'incruster ou entrer chez elle sans en avoir une réelle permission.

Mila : Bon dis moi ! Tu as déjà mangé ? Tu veux qu'on aille quelque part manger un petit truc ? Ou qu'on se commande quelque chose ?

La groom commençait à avoir faim et elle se disait que ça pourrait être une bonne idée que de manger quelque chose de local et typique de ce pays. Après tout, c'est aussi l'avantage de cette académie, voyager partout dans le monde, découvrir de nouveaux pays, de sublimes paysages, et surtout la culture culinaire qui va avec.

June : Non, je n'ai pas encore mangé et j'avoue que je meurs de faim. Il ne fait pas très chaud mais on peut aller manger en ville, ça sera peut être plus facile que de se faire livrer ?

La jeune femme, tout en parlant, avant fait signe à la finlandaise d'entrer dans la pièce à vivre de son logement.  La proposition était très intéressante et, même si elle était fatiguée et peu à l'aise lorsqu'il s'agissait de sortir, elle avait tout de même envie de se laisser tenter et d'aller visiter un peu la ville en soirée avec Mila et gouter les plats du coin. De plus, le haras étant assez excentré du centre ville, l'américaine avait peur qu'en commandant elles doivent attendre un certain temps avant de pouvoir manger. Entendre June proposer d'aller en ville plutôt que rester au calme chez elle surprenait grandement Mila mais elle était très enthousiaste.

Mila : Oui bien sûr qu'on peut aller en ville, ça sera bien plus simple que se faire livrer, tu as bien raison.
June : Par contre si on sort, je vais passer rapidement sous la douche avant et me changer si ça ne te dérange pas.
Mila : Oui oui vas-y je t'attends !

Sur ces mots, l'américaine avait disparu dans la salle de bain après avoir invité Mila à s'asseoir et lui avoir proposé en guise de lecture pour l'occuper pendant qu'elle se préparait en quatrième vitesse, les quelques magasines équestres qui trainaient sur la table de la salle.  La finlandaise approuva totalement l'idée et patienta sur le petit sofa en attendant que son amie se change et se prépare pour leur petite soirée. Pendant ce temps elle feuilleta quelques revues sur l'élevage équin et elle prit notes de quelques infos et conseils qui pourraient lui être utiles par la suite.

Quelques minutes plus tard, June était ressortit de la salle de bain vêtue d'un jean slim noir et d'un pull argenté. Elle avait attrappé une paire de botinnes dans le placard de l'entrée quand elle s'adressa à Mila.

June : J'espère que je n'ai pas été trop longue. On peut y aller si tu veux.
Mila : Non non t'inquiète pas ! Aller go !

Toujours armée de sa bonne humeur, la finlandaise suivit son amie tout en sortant de son petit appartement. En se rendant compte de la tenue assez légère qu'elle portait sur elle, elle se dit qu'un petit détour par sa chambre histoire de se prendre une veste ne serait pas de trop. Et il fallait aussi se poser la question du transport pour aller jusqu'en ville.

Mila : ça te dérange si on va vite fait chercher une veste à ma chambre ? Au fait, tu as une voiture, ou on prend le bus , ou on appelle un taxi ... ?

ça devenait assez embêtant de ne pas avoir sa propre voiture pour se déplacer, surtout pour aller en ville ou pour des déplacements dans le pays. Elle n'avait rien contre les transports en bus, mais bon une voiture avait quand même son confort et ses avantages... Elle y songeait de plus en plus, mais il lui fallait d'abord mettre encore des sous de côté avant de pouvoir s'acheter une petite voiture pour l'académie.

June : Non, pas de problème. J'espère qu'il ne va pas neiger ! Oui, j'ai une voiture, je prend mes clés et j'arrive.
Mila : Ah non ne dis pas ça ! Tu vas nous porter la poisse... On va s'amuser, profiter loin des chevaux et des garçons !

La blonde avait récupéré ses clés de voiture déposées sur un meuble dans l'entrée de l'appartement. En vivant au haras, elle ne s'en servait pas si souvent étant donné qu'elle ne sortait pas beaucoup mais elle était bien contente de l'avoir lorsqu'elle devait aller faire quelques courses pour elle ou pour les chevaux. Cela lui évitait de demander à Adriàan s'il pouvait l'accompagner car elle doutait fortement qu'il lui aurait prêté l'une de ses deux voitures. Une fois qu'elle se fut saisie de ses clés de voiture, elle suivi Mila et quitta l'appartement. Les deux filles se rendirent donc dans la chambre de la finlandaise pour qu'elle y récupère de quoi ne pas avoir trop froid une fois dehors car le climat chilien n'était pas forcément très clément. La groom attrapa une veste un peu plus chaude pour le reste de la soirée avant d'en prendre une autre pour son amie au cas où il y en aurait besoin. Ensuite elle ressortit de sa chambre, la fermant à clé avant d'aller sur le parking en direction de la voiture de son amie.

Enuite, les deux jeunes femmes quittèrent le manoir pour se diriger vers le parking. Pour le moment la météo était stable ce qui évitait à l'américaine de déneiger son pare-brise avant de partir. Une fois arrivée près de la fiat 500 rouge de la blonde, garée près des deux grosses voitures de l'éleveur hollandais, elle invita son amie à prendre place sur le siège passager tandis qu'elle s'installait au volant, mettant rapidement le contact pour mettre un peu de chauffage. Rapidement, le véhicule fut mis en mouvement prenant la route vers le centre-ville sous les ordres du gps que June avait mis, voulant à tout prix éviterde sep perdre en route.
Mila mit ses mains à la sortie du chauffage avant de se sentir totalement bien. Elle écoutait les indications du GPS que June suivait à la lettre. Elle se dit alors qu'un peu de musique dans l'habitacle pourrait mettre de l'ambiance.

Mila : On essaie de voir ce qu'ils ont comme musique ?

La finlandaise se mit à toucher un peu les boutons du psote radio après avoir eu l'autorisation de la propriétaire du véhicule à la recherche d'une station de radio qui passait de la musique. Après plusieurs grésillements elles finirent par avoir le droit à des musiques traditionnelles, mais aussi un peu plus plus récentes. Bon ce n'était pas du genre à écouter en soirée ou en boîte de nuit, mais ça n'était pas désagréable pour autant. Concentrée sur les directions que lui indiquaient successivement le GPS, June avait délégué sans problème le rôle de DJ à son amie qui trouva rapidement une station de radio diffusant des musiques traditionnelles, cela fit sourire June, la changeant de ce à quoi elle était habituée aux Etats-Unis.

Mila : Tu as une idée de ce qui te fait envie pour ce soir ? J'avoue que j'ai un peu la dalle ...

La finlandaise se mit à rire, ce n'était pas dans ses habitudes de ne penser qu'à manger, mais avec le travail à faire et la température assez basse, elle avait vite faim.

June : Aucune idée, je ne me suis pas trop renseignée sur les spécialités culinaires du coin, je ne suis pas une grande aventurière gastronomique mais je meurs de faim aussi ! Tu as de réseau pour regarder sur internet avec ton téléphone ? Sinon on verra ce que l'on trouve une fois arrivée ?
Mila : Ah oui c'est une bonne idée ! Attends je regarde ça.

La groom ne perdit pas de temps et se mit à chercher un peu des idées de plats locaux. Et visiblement il y avait du choix et elle énonça chacun des plats qu'elle trouvait à June. Au moins elles avaient quelques idées de noms de plats et quelques photos pour les idées dans leurs choix. A voir ce qu'il y aurait dans les restaurants. L'américaine conduisait tranquillement, elle avai déjà fait la route avec Adriàan plusieurs fois et elle s'en sentait plus rassurée, surtout avec le voix du GPS qui la confortait dans les directions qu'elle devait prendre pour arriver sans problèmes au centre ville. Après plusieurs bonnes minutes de voiture, les deux filles arrivèrent au centre-ville où la jeune femme ne mis pas longtemps à trouver une place pour sa garer. Puerto Williams n'était pas une ville immense comme pouvait l'être d'autres par lesquelles le haras était passé mais il y avait tout de même l'air d'y avoir un peu d'animation et des restaurants sympathiques pour découvrir la gastronomie chilienne.
Une fois dehors, Mila fit mine d'étirer ses bras vers le ciel, penchant la tête en arrière, profitant de cet instant avant de se tourner vers June.

Mila : On y va ? A la recherche d'un petit endroit où bien manger ! Si possible avec ambiance !

Elle prit son amie par le coude et elle marcha à ses côtés, faisant les devantures des petits restaurants qu'elles croisaient. La finlandaise ne comprenait pas tout ce qui était écrit et s'iinspirait donc en fonction des photos des plats qui étaient affichaient. Enfin, quand il y en avait. Enfin, un restaurant à peine un peu plus grand que les autres attira son attention. Il n'y avait pas énormément de monde par rapport au nombre de tables, une carte qui semblait simple mais en tout cas c'était bien décoré et ça semblait très chaleureux. Elle s'attarda un peu plus sur la carte et afficha un grand sourire vers June.

Mila : Quelque chose te tente ici ? Je pense que les "empanadas" peuvent être sympas !

June avait suivi le mouvement, sourire aux lèvres, emportée par Mila et son entrain. Les deux blondes s'arrêtaient devant tous les petits restaurants, essayant de comprendre les cartes. June ne parlait pas couramment espagnol, la langue commune au Chili, mais elle avait quelques notions de bases et comprenait donc quelques mots. Finalement, devant une dernière carte de restaurant, elle avait eut la même réaction que la finlandaise à ses côtés, jetant un regard vers elle, un grand sourire aux lèvres en s'appercevant qu'elles avaient eut la même idée.

June : J'allais dire exactement la même chose et ça à l'air sympa !
Mila : Transmission de pensées -rire-

Sur ces mots, les deux jeunes femmes avaient franchis la porte du restaurant. A l'intérieur il faisait bien meilleur et de bonnes odeurs émanaient de la cuisine. Un serveur, sympathique et souriant, faisant l'effort de parler anglais en comprenant qu'elle ne parlait pas trop la langue du pays, les installa à une table dans un coin calme de la salle et June enleva son manteau pour s'installer et commencer à feuilleter la carte. Mila s'installa en face de son amie, posant sa veste sur la chaise puis son petit sac à main. Elle se mit elle aussi à lire la carte et heureusement il y avait une carte en anglais, ce qui leur facilita la tâche dans le choix du menu. La finlandaise se laissa tenter à prendre un petit cocktail avant de réfléchir au plat qui lui tente le plus.

Mila : Tu as choisi toi ? J'hésite entre Empanada aux frutis de mer ou au fromage....

L'ambiance chaleureuse du restaurant détendait la groom qui se sentait vraiment bien et elle soupira doucement.  Elle regardait un peu les clients présents dans le restaurant et elle remarqua une zone avec deux enceintes et comme une petite scène délimitée entre. Peut être qu'un groupe allait venir ? En tout elle l'espérait, ça ferait vraiment un bien fou aux deux jeunes femmes.

June avait elle aussi parcouru la carte et releva la tête vers son amie souriante.

June : au fromage, ça me tente bien !
Mila : Tu as bien raison ! Je vais prendre aux fruits de mer dans ce cas. Tu pourras en piocher un peu dans mon assiette si tu veux.
June : Oh oui, on peut même carrément partager, ça ne me dérage pas !
Mila : Parfait alors !

Lorsque le serveur se présenta à leur table, chacune commanda ce qu'elle avait choisi, l'américaine demanda une boisson sans alcool en guise d'apéritif et une bouteille d'eau gazeuse pour la suite. Avant que le serveur ne les quitte elle se permis de lui demander conseils concernant ce qu'elles pouvaient bien commander comme spécialités se dégustant à l'apéritif et commanda également une assiette de dégustation sur les conseils de l'employé du restaurant. Mila remercia June d'avoir quelques notions d'espagnol et de se débrouiller en anglais, et heureusement que le serveur semblait habitué à voir des touristes, au moins il a pris le temps d'essayer de comprendre et de conseiller les deux blondinettes.
Le serveur revient quelques minutes plus tard avec les deux boissons ainsi que l'assiette de mise en bouche, qui est déjà bien garnie et la finlandaise se demande comment elle va réussir à tout manger. Un grand sourire aux lèvres, faisant de la place sur la table, l'américaine remercia l'homme en faisant l'effort de lui parler en espagnol. Elle n'aurait jamais cru mais cela lui faisait plaisir de réessayer de parler dans une langue dont elle n'avait appris que les bases très général jusque là et de se rendre compte qu'elle n'avait pas tant perdu que cela.
En attendant que leur petite entrée soit mangée, Mila regarda un peu et remarqua un jeune homme qui regardait régulièrement dans leur direction.

Mila : Je ne sais pas laquelle de nous lui a tapé dans l'oeil mais en tout cas il n'arrête pas de regarder par ici...

La finlandaise se fit discrète, et indiqua le jeune homme à June. Et cela lui donne une idée du sujet à aborder par la suite. June tourna la tête discrètement dans la direction que lui indiquait son amie et elle repéra rapidement l'homme dont elle venait de lui parler, un peu plus loin dans la salle, accompagné, lui aussi, de ce qui devait être ses amis. Elle se retourna alors doucement pour faire à nouveau face à Mila, un sourire malicieux sur les lèvres.

June : Si l'une de nous lui a tapé dans l'oeil, c'est forcément toi, tu es radieuse et ta tenue te va à ravir !
Mila :  Merci... Toi aussi tu es radieuse ! Et je t'assure que tu attires aussi le regard de certains !

Elle avait sourit amicalement, elle était très sincère, Mila était superbe et elle était certaine que c'était elle la raison pour laquelle ce jeune homme leur lançait des regards réguliers.  La finlandaise n'en dit pas plus, mais même si le jeune homme du restaurant ne la regardait pas à elle, elle avait remarqué un autre homme, à l'académie, qui n'avait eu d'yeux que pour elle. La groom avait gardé le sourire en coin, se demandant si son amie avait compris où elle voulait en venir.

June : Oh... Non, je ne pense pas

Elle avait répondu assez gênée, baissant les yeux sur son verre avant de relever la tête, un sourire timide sur les lèvres. Il était très clair que cette allusion, même si elle ne voyait pas du tout de quoi la finlandaise voulait parler, l'avait mise assez mal à l'aise. June était toujours persuadé que personne ne pouvait s'intéresser à elle ou la trouver jolie et cette idée lui convenait plutôt bien. Soudain, une autre idée lui traversa l'esprit et lui permit, par la même occasion, de changer de sujet étant donné qu'elle n'était pas très à l'aise avec ce que Mila venait de dire.
June : Ou alors, il parle très bien espagnol et il a entendu ce que j'ai dit tout à l'heure et s'est rendu compte que c'était une grosse boulette... le serveur a été poli mais mon espagnol est plus que perfectible !
Mila : Oh non, je pense pas quand même ! Tu t'es super bien débrouillée ! Je ne sais même pas dire un mot en espagnol. Ou si, jusste "Holà".

L'américaine avait à nouveau sourit, un peu gênée cette fois mais toujours amusée. Mila voulait redonner le sourire à son ami, en imitant difficilement le seul mot espagnol qu'elle connaissait. La finlandaise connaissit l'anglais, le finlandais et quelques notions des langues nordiques mais ça s'arrêtait à ça. June avait rit à la phrase de Mila, dans son ancienne vie, avec le travail qu'elle avait eu, elle n'avait pas eut le choix que de parler plusieurs langues ou du moins d'avoir des notions dans beaucoup de langues différentes. Pour certaines, à force, elle avait fini par pouvoir les parler plutôt courrament, pour d'autres comme l'espagnol, elle ne connaissait que quelques mots et, depuis son arrivée à l'académie, cela était bien utile, même si elle était souvent avec Adriàan et que lui, parlait très bien dans un grand nombre de langues ce qui impressionnait beaucoup la blonde.

June : Non vraiment, je n'ai que quelques notions assez lointaines et, si le serveur ne m'avait pas un peu aidé en parlant en anglais, je pense que je ne serai pas arrivé à me faire comprendre !

La groom prit un autre petit quesadillas, trouvant la recette vraiment délicieuse avec le cheddar fondu dessus. Elle prit quelques minutes avant de tenter de lancer la conversation, espérant ne pas braquer son amie.

Mila : Dis moi.... Tu le connaissais dejà ce brun qui était à ta soirée l'autre fois ... ?

Elle avait prit un ton léger, voulant entrer doucement en matière afin de tâter le terrain et l'ouverture de son amie à parler de ce sujet. Elle avait déjà perdu son nom mais elle le voyait pour la première fois donc c'était pardonnable. June, elle aussi s'était reservie, elle s'apprêtait à porter la nourriture à sa bouche lorsque la phrase de son amie lui arriva aux oreilles, elle se stopa net, lui jetant alors un regard interrogateur.

June : Heu lequel ?

Elle avait froncé les souricls, réflechissant rapidement aux personnes présentes à cette fameuse soirée. Finalement le tour était vite fait, elle ne parlait pas d'Alex puisqu'elle savait pertinement qu'elle le connaissait, ni d'Adriàan qui lui, de surcroit n'était pas brun, il ne restait donc que Tom, l'éleveur et James, tous les deux pouvant correspondre à la description à ceci prêt que Mila savait parfaitement qu'elle ne connaissait pas Tom avant cette soirée étant donné qu'elle était à ses côtés lorsqu'Adriàan les avaient présentés l'un l'autre. Il ne restait donc que James et, l'américaine avait l'impression que cette question n'était pas tout à fait innocente.

June : James... Oui, on s'est croisé quelque fois mais rien de plus, je ne pense pas que l'on puisse dire que nous sommes amis. Pourquoi ?

Mila avait l'air parfaitement décontractée mais elle ne voyait absolument pas où elle voulait en venir et elle aurait pu croire que son amie était intéressé par l'anglais si cette dernière ne lui avait pas déjà parlé d'un autre homme (si June est au courant pour Cédric vivi elle est au courant Wink d'ailleurs je me demande si mila a parlé à june de l'erreur de résdervation à l'hôtel. mdr on peut dire que oui mais comme tu veuxça peut être drôle qu'elle soit au courant je pense ^^). La finlandaise avait bien vu l'hésitation de son amie concernant le sujet. Elle trouva donc rapidement le moyen d'aborder le sujet de façon plus subtile. Elle finit sa petite bouchée avant de prendre une nouvelle gorgée de son coktail qui heureusement était très léger en alcool.

Mila : Non je sais pas, le pauvre n'avait pas l'air à son aise. Puis la fille qui l'accompagnait, on ne peut pas dire qu'elle lui a été de bonne compagnie !

La groom s'exprima de façon outrée. L'attitude qu'avait eu la brune avec ce jeune homme visiblement très timide, avait été totalement inattendue. Elle n'arrivait d'ailleurs pas à savoir si c'était une amie qui l'avait accompagné, ou si c'était réellement sa petite amie, et donc dans ce cas, elle ne comprenait pas leur vision de couple. Mais chacun vit sa vie après tout.

Mila : Tu en as pensé quoi toi ? Perso il m'a fait un peu de peine...

Elle avait un regard un peu attendri, mais uniquement par rapport à la gêne qu'avait dû ressentir le dénommé James. Pile à cet instant, le serveur s'avança à nouveau vers la table des filles poru savoir si elels avaient terminé l'entrée, ou si elles voulaient qu'il commence à leur apporter leurs plats en même temps qu'elles finiront l'entrée. June avait écouté Mila avec attention et elle prenait le temps de réfléchir à ce qu'elle voulait dire avant de répondre. Depuis la soirée où James ne lui avait pas décroché un mot, elle avait eu l'occasion de recroiser le jeune homme qui, cette fois, c'était montré beaucoup plus bavard avec elle. Elle ne savait pas vraiment quoi en pensé car, à chaque fois qu'ils étaient seuls, il était toujours très agréable mais en présence d'autres personnes et notamment de cette fameuse brune, il était totalement différent. Alors qu'elle ouvrait la bouche pour reprendre la parole, le serveur la coupa net. Poliment et jetant un regard à son amie pour savoir ce qu'elle voulait faire, June demanda à ce qu'il apporte le plat principal qu'elles avaient commandé.

June : Il est très timide déjà habituellement... mais c'était très bizarre, ils étaient vraiment très... différents tous les deux
Mila : Ah ça, pour être différents, on peut même dire qu'ils sont totalement opposés...

Elle marqua à nouveau un temps de pause avant de reprendre pour avouer à Mila les informations qu'elle avait pu avoir depuis. Pour le coup la finlandaise pensait exactement parei lque son amie au sujet de ce couple un peu particulier. Etaient-il des représentants du dicton "les opposés s'attirent" ? Elle était bien curieuse d'entendre ce que June savait à ce sujet.

June : D'ailleurs d'après ce que j'en sais, ça n'est pas sa petite amie, ils sont seulement amis... je l'ai revu après et il m'a reparlé de la soirée... je lui ai demandé des nouvelles de sa petite amie et voilà ce qu'il m'a répondu -rire- mais il avait l'air très... confus en m'en parlant, j'ai l'impression que ça cache quelque chose mais après tout ça ne me regarde certainement pas.
Mila : En effet, c'est assez bizarre cette histoire. Peut-être qu'ils sont des amis très proches et que ça s'arrête là ... Mais son attitude à elle était très provocante et choquante !

L'américaine avait sourit avec douceur après avoir légèrement rit en évoquant la situation lorsqu'elle avait mis les pieds dans le plat en revoyant James. Ceci dit elle avait toujours du mal à cerner la relation qui pouvait unir James et la jeune femme sujet de leur conversation. Mila voyait bien que June n'était pas très à l'aise quand elle parlait de James, donc elle tenta de re-centrer un peu plus le sujet vers cette brune inconnue et totalement dévergondée avant de, si l'occasion se représente, revenir un peu plus tard sur James.

Mila : Tu imagines, à part l'éleveur du refuge, elle a essayé de draguer tout le monde ! C'est hallucinant !

Le jeune serveur apporta les plats aux deux jeunes femmes avec un sourire, et Mila sourit poliment en retour. Elle remarqua les deux autres jeunes hommes à table qui regardaient une fois de plus en leur direction et lança un sourire timide à leur intention aussi avant de regarder les assiettes.

Mila : Haaan mais c'est énorme ! Je sais pas si je vais réussir à tout manger ... Par contre ça sent super bon !
June : Oulah oui, peut être qu'une pour deux aurait été suffisant finalement !

Elle avait rit en regardant son assiette, le plat en question avait l'air très appétissant malgré tout et, comme l'avait souligné Mila, l'odeur qui s'en dégageait mettait l'eau à la bouche. Finalement, elle repris un air plus sérieux pour reprendre la conversation qu'elles avaient déjà entamée, ignorant totalement le fait que son amie venait de sourire timidement aux hommes assis un peu plus loin. Au cours de la soirée dont il était question June n'avait pas été très présente, elle était restée passive et s'était sentie mal tout du long alors même que l'idée venait d'elle au départ, elle en avait honte et elle n'avait pas tout suivi de ce qui s'était passé par contre elle se souvenait effectivement que la brune de laquelle Mila lui parlait, s'était montrée plutôt entreprenante avec la gente masculine, ce qui n'avait pas plus à tout le monde.

June : J'ai un peu de mal à comprendre les filles comme ça pour ma part mais bon... c'est sa vie après tout.
Mila : Je suis tout à fait d'accord avec toi ! Je ne comprends pas du tout cette façon de faire...

Elle avait eu un sourire timide en parlant de cela. June était plutôt l'opposé de cette fameuse Madison, elle préférait se faire oublier autant que possible et que personne ne le regarde mais elle avait ses raisons pour se comporter ainsi et peut être qu'il en était de même pour la brune. La seule chose qu'elle espérait était que si James la considérait comme plus qu'une amie, comme cela lui avait semblé être le cas, qu'il soit d'accord avec ses agissements car elle trouvait cruel d'imposer cela à son partenaire ou de faire de faux espoirs à quelqu'un. L'atitude qu'avait eu cette brune lors de la soirée n'était pas passée inaperçue et elle avait tout de même eu le "mérite" d'animer la soriée à sa façon et de faire parler d'elle. Chose que Mila ne ferait jamais de la sorte, surtout pour le cavalier qu'elle accompagnait.
La finlandaise commença à partager son plat en deux pour en laisser à June si elle voulait en goûter un peu. Après une première fourchette à la bouche et un petit son comme quoi c'était vraiment super bon, elle écouta son amie reprendre.

June : En tout cas ça n'a pas eu l'air au gout d'Alex... pas du tout même !

C'était une chose dont elle se souvenait très bien. La brune avait voulu tenter sa chance avec Alex alors qu'elle les observait avec Mila et celui-ci l'avait éconduit de façon plutôt brutale. Il n'avait absolument pas eu un comportement doux et calme de gentleman, la situation ayant semblé lui déplaire tout particulièrement et elle savait que Mila n'avait pas raté une miette de cette scène. Rien qu'à ce souvenir Mila rit doucement à son tour avant de poser sa fourchette et de répondre une fois sa bouchée terminée.

Mila : OUIiii ! C'était assez drôle d'ailleurs. Mais elle a su vite aller voir un autre homme, elle n'a pas perdu son sang froid !
June : C'est sur ça ne l'a pas destabilisée plus que cela... Je ne sais pas comment elle fait... je veux dire pour papillonner comme ça d'une personne à une autre comme ça

Elle rit à nouveau avant de reprendre son sérieux et de s'adresser à son amie en la regardant en face, d'une voix un peu bizarre comparé à d'habitude, comme si elle était un peu nouée.

Mila : Visiblement Alex n'avait d'yeux que pour sa blonde qui n'en avait que faire de lui.

Elle baissa ensuite la tête pour reprendre une nouvelle fourchette de son plat et ne pas trop s'iimpliquer dans cette histoire qui ne la concernait pas.
June avait elle aussi entamé son plat, savourant les premières bouchées de cette délicieuse spécialité chilienne tout en écoutant ce que Mila avait à lui dire. Elle leva les yeux vers la finlandaise, fronçant légèrement les sourcils devant l'attitude soudain un peu étrange de cette dernière. L'américaine avait un drôle d'impression, comme si le fait qu'Alex soit venu accompagné de cette blonde l'avait vraiment dérangée. Elle avait pris le temps de terminé ce qu'elle avait dans la bouche, réflechissant à ce qu'elle allait dire pour reprendre le fil de la conversation.

June : J'avoue que je ne l'ai jamais vu comme ça avec personne d'autre... Ils sont passés à l'élevage tous les deux plusieurs fois depuis la soirée, il est vraiment aux petits soins, il est presque méconnaissable et ça fait beaucoup rire Adriàan.

Tout en parlant de ce qu'elle avait vu lors de ses journées de travail à l'élevage, elle avait continué à observer Mila pour voir les réactions de celles-ci sur ce sujet de conversation pour confirmer ou non l'impression assez étrange qu'elle avait eu précédement. Mila manqua presque d'avaler de travers en entendant ce que venait de lui dire son amie. Cette nouvelle était surprenante, et à la foix vexante pour elle. La groom qui fait tout son possible pour répondre aux attentes de son patron, essayant de comprendre le mieux possible les chevaux dont elle a la charge, pour au final ne pas avoir plus de reconnaissance que ce qui se fait de façon professionnelle. Et encore, quand le français se montrait de bonne humeur.

Mila : Hé bien ! C'est qu'elle doit vraiment être particulière cette fille ! Pour rendre Alex méconnaissable et qu'Adriàan en rit, c'est qu'il doit y avoir quelque chose entre eux ...

Elle avait répondu d'un ton bien plus exaspérée qu'elle ne l'aurait voulu. Mais dans le fond ça devait être assez drôle de voir Alex totalement aux petits soins pour une fille.

Mila : Tu crois que c'est possible qu'Alex soit humain et ait des sentiments ?

La finlandaise se mit à pouffer de rire afin de détendre un peu l'atmosphère et de retrouver sa bonne humeur qui la définit si bien. June avait également rit à la dernière remarque de son amie. Il est vrai qu'Alex étant habituellement si distant et si froid avec les autres qu'il était assez difficile de l'imaginer autrement.

June : On croirait bien que oui finalement...

Elle avait sourit, toujous amusée par la situation avant de reprendre plus sérieusement.

June : Très franchement, je ne sais pas ce qu'il y a entre eux mais ils se connaissent depuis longtemps ça se voit et puis j'ai du mal à imaginer qu'Alex puisse se comporter comme ça avec quelqu'un qu'il ne connaitrais pas très bien... Elle, elle est bizarre... Je veux dire, je l'avais déjà vu avant mais, je trouve qu'elle a changé.

En passant du temps à travailler en silence à l'élevage, l'américaine avait l'occasion d'observer ceux qui y passait et elle se souvenait très bien d'Eléa avant qu'elle ne disparaisse de la circulation il y a presque deux ans de cela et, depuis son retour elle lui semblait profondément changée tout comme la façon dont le cavalier professionnel se comportait avec elle. La finlandaise ne connaissait pas du tout cette blonde et tout ce que June pouvait lui dire à son sujet, ou celui d'Alex était à prendre. Ca l'aiderait peut être à comprendre les sautes d'humeur de son patron.

June : Si ça peut te rassurer, dans mon souvenir, au début que je bossais avec Adriàan, elle était déjà à Full Horse et Alex ne faisait que de lui aboyer dessus ou il l'ignorait... Il était encore pire qu'il ne l'est avec toi alors peut être qu'un jour le vent tournera et qu'il sera comme ça avec toi aussi... Imagine.
Mila : Oh mais si Alex était pareil avec une autre fille, ça me rassure ! Au moins j'ai confirmation que c'est vraiment son caractère qui est lunatique et que ce n'est pas moi le problème.

La blonde avait bien vu que le sujet contrariait Mila mais elle avait du mal à réellement comprendre pourquoi. Si Mila ne lui avait pas déjà dit être avec un autre homme qu'elle voyait lors des concours à l'extérieur de Full Horse, elle aurait pensé qu'elle était jalouse mais là, la situation lui semblait très invraisemblable. La fin de sa phrase avait donc pour but de détendre l'atmosphère. Mila répondu avec le sourire et riant un peu à la fin. Elle se doutait bien que le français se comportait de la sorte avec tout le monde, sauf avec Adriàan, elle l'avait déjà vu parler sèchement à des grooms d'autres cavaliers, ce qui l'avait faite rire.

June : Ah non ça c'est certain que ça n'est pas toi le problème... il était pareille avec moi au début, depuis qu'il me donne des cours ça va un peu mieux mais on n'est pas non plus de grands amis

June avait sourit, se voulant rassurante avec Mila car, même si son amie prenait cela à la rigolade, elle se doutait que malgré tout cela était tout de même important pour elle. Quoi qu'il en soit elle admirait beaucoup la finlandaise qui supportait, depuis un moment maintenant, le caractère particulier du cavalier français et elle espérait qu'un jour ce dernier lui montrerait un peu plus de considération.

La finlandaise commençait à caler un peu dans son plat mais la gourmandise l'emportait. Elle propose à June si elle voulait une part de son empanadas aux fruits de mer avant de prendre une gorgée d'eau vu que son cocktail était terminé. Quelques minutes passèrent avant qu'elle ne reprenne la parole. June goutta joyeusement un morceau du plat de l'autre blonde, elle n'avait plus vraiment faim non plus mais elle voulait tout de même tester elle même car elle n'aurait peut être plus l'occasion de revenir au Chili à l'avenir alors autant en profiter.

Mila : Hm, je ne sais pas si tu as remarqué mais ... Il y a un des deux jeunes hommes qui semble à fond sur toi... En tout cas il ne te quitte pas de l'oeil... Tout comme James lors de ta soirée ...

Elle s'attendait à ce que June réagisse assez mal, mais Mila voulait aborder le sujet, sans non plus aller jusqu'à clore le sujet en insistant trop dessus. C'était juste l'occasion d'en parler puisque le suejt de la soirée et des potins qui en découlaient était d'actualité.

L'américaine était en train de boire lorsque la phrase de son amie lui arriva aux oreilles, elle posa imméditament son verre en toussautant, ayant avalé de travers sa dernière gorgée d'eau. Elle tourna brièvement la tête dans la direction où regardait Mila avant de regarder à nouveau cette dernière, elle avait blanchi, l'air gêné.

June : Tu dois te tromper... Je ne pense pas qu'il me regarde...

Elle s'était arrêtée, l'air un peu ébeté, avant de reprendre à propos de James.

June : James ?! Je n'ai pas remarqué... C'est certainement parce que j'avais l'air bizarre... avec la crise de nerfs que j'ai fait dès le début je ne peux pas lui en vouloir... C'est certainement pour ça qu'il ne m'a pas parlé de la soirée d'ailleurs

La gêne était perceptible chez l'américaine. Elle s'était mise à parler beaucoup et rapidement. Mila faisait forcément erreur, si James l'avait regardé durant la soirée ça ne pouvait être que parce qu'il la trouvait bizarre ou pitoyable, elle n'avait aucun doute la dessus, personne ne la regardait pour autre chose d'ailleurs, surtout pas pour ce que Mila sous-entendait, c'était tout bonnement impensable. Et puis, pendant cette soirée, James avait surtout passé son temps à l'éviter et ne lui avait pas décroché un mot ce qui, pour elle, confirmait ce qu'elle pensait. Mila n'avait pas eu le temps de répondre tellement June avait enchaîné ses réponses. Elle ne s'y était pas du tout attendu mais c'était une bonne surprise. Mila lui sourit tendrement avant de reprendre à son tour, d'un ton détendu et rassurant.

Mila : Si tu veux mon avis, ce n'était pas ce genre de regard, puis à vrai dire lui aussi était dans une drôle de situation avec cette fille à son bras qui est parti avec un autre...

En fait en y repensant, James et June étaient un peu les mêmes dans le fond, du moins de visu comme ça. Cette idée fit sourire la finlandaise mais elle n'insista pas plus. Après avoir presque terminé le morceau du plat que June lui avait donné, la finlandaise reposa ses couverts avec un soupire de contentement.
A nouveau les regards des deux jeunes hommes la firent doucement sourire.

Mila : Hm je ne sais pas qui ils regardent, mais ce que je sais, c'est qu'il y a deux jeunes hommes plutôt charmants, pour deux jeunes femmes blondes.

Sur ces mots, une mélodie de guitare se fit entendre de la petite scène qui avait été disposée dans la salle du restaurant.L'américaine comprenait où son amie voulait en venir et cela la fit blemir instatanément. Elle lui jeta un regard inquiet avant de murmurer discrètement.

June : Je ne crois pas que ce soit une bonne idée... enfin pour moi
Mila : Ah nooon mais je ne pensais à rien du tout rassure toi ! Je ne suis pas comme ça, c'est juste que je trouve amusant qu'on attire les regards des hommes en fait. Vu que ce n'était pas du tout le but de notre soirée. -rire-


Dernière édition par Amaïa le Mer 26 Sep - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaïa



Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2016

MessageSujet: Re: Mila/June après soirée - A CORRIGER ET CODER   Dim 19 Aoû - 15:10

June ne voulait absolument pas empêcher son amie de s'amuser mais elle n'avait pas franchement envie d'y prendre part, les deux hommes ne lui inspiraient rien de bon, même s'ils n'avaient absolument rien fait pour cela, tous les sens de la jeune femme s'étaient mis en alerte et elle se sentait paniquer comme si son corps s'était sentit en réel situation de danger sans que cela n'ai vraiment lieu d'être mais elle ne parvenait pas à se raisonner et à contrôler ses émotions. Mila n'avait pas du tout eu de pensée particulière en parlant des deux jeunes hommes. Elle avait juste remarqué leurs regards incessants, ce qui commençait à devenir un peu lourd. La finlandaise s'assit bien au fond de sa chaise, se mettant totalement à l'aise et écoutant la chanteuse du trio qui était sur la petite scénette.

Mila : Elle chante pas trop mal je trouve ! Il faut quand même du courage pour chanter devant des gens ... C'est pas moi qui oserait en tout cas !

Et la groom le pensait vraiment. Elle avait bien aimé les cours de chorale quand elle était au collège et au lycée, mais elle n'avait jamais été plus loin trop timide de chanter devant d'autres personnes. Même avec sa joie de vivre, elle arrivait à être timide et le chant en faisait parti. Cachée derrière les autres, elle se donnait à fond, mais à chaque fois qu'elle devait chanter seule, ce n'étaient que de tout petits sons qui sortaient de sa bouche. Elle chantait plutôt juste mais elle n'aimait pas être devant d'autres. Par contre, quand elle se savait seule, comem sous la douche, ou avec les chevaux, il lui arrivait de chantonner assez régulièrement, mais c'était son petit secret.

Assise sur sa chaise, June était restée tendue, sentant le regard des deux hommes dans leurs direction assez régulièrement malgré tout elle avait réussi à écouter un peu la musique jouée par le petit groupe et approuva ce que venait de dire Mila. Elle n'aurait pas non plus été capable de chanter comme ça devant d'autres personnes, elle était bien trop timide pour cela et elle préférait passer innapercue et se fondre de la masse, elle n'était pas faite pour être sur le devant de la scène, dès lors que tout les regards étaient tournés vers elle, elle était submergée par toutes ses émotions qu'elle ne parvenait toujours pas à maitriser à nouveau malgré le passage à la clinique. Puis, un léger sourire s'afficha sur ses lèvres en pensant que James aurait certainement aimé cet endroit lui qui aimait la musique, si elle le revoyait avant que l'ecole ne quitte le Chili, il faudrait qu'elle lui en parle, peut être que cela l'intéresserait s'il ne connaissait pas déjà.

June : Non moi non plus... Je chante sous la douche ou quand je suis toute seule aux écuries mais c'est tout et je crois que c'est mieux pour tout le monde !

Elle avait fini par lâcher un rire léger. Parfois dans les écuries, lorsqu'elle balayait l'allée ou faisait les cuirs elle mettait ses écouteurs et il lui arrivait de se prendre pour une rock star mais elle faisait toujours attention à bien être seule pour ne pas se payer la honte de sa vie. A la réponse de son amie, la finlandaise se mit à rire doucement, rassurée d'apprendre qu'elle n'était pas la seule à chanter sous la docuhe ou aux écuries. A croire que beaucoup gardent ce même secret, ou cette façon de faire.

Mila : Ahhh mais tu me rassure ! Je suis pareille ! A croire qu'on le fait tous en fait ! A part peut-être Adriàan et Alex... Eux ne sont pas normaux... -rire-
June : Quoi qu'il arrive à Adriàan de siflotter pendant qu'il prépare ses chevaux ou quand on est en voiture !

La finlandaise se mit à rire rien qu'à l'idée de voir l'éleveur ou le cavalier pro dans la situation de chanter dans les écuries en pensant être seul. Ce serait très certainement improbable, mais elle donnerait tout rien que pour voir ça. June avait rit elle aussi en imaginant elle aussi la scène.

Finalement, un quart d'heure après que les jeunes femmes n'aient plus touché à leurs assiettes, le serveur revient à leur table leur demandant si elles désiraient un dessert. Repus par le plat qui était bien copieux et délicieux, la finlandaise refusa gentiment, ne pouvant plus rien manger de plus et ne voulant pas gâcher de la nourriture inutilement. La note fut apportée à la table des demoiselles, et alors qu'elles allaient se lever pour aller payer au comptoir, un des deux jeunes hommes s'approche de la table avec un sourire. Le jeune homme, qui devait être à peu près de la tranche d'âge des deux blondes, se mit alors à leur parler en espagnol , avec un regard doux envers les deux demoiselles.

Homme : Voulez-vous danser avec mon ami et moi ?

June avait vu l'homme s'approcher du coin de l'oeil mais elel avait très fortement espéré qu'elle se faisait des idées et qu'il ne se dirigeait pas droit sur elle mais malheureusement ce fut bien le cas et il ne tarda pas à s'adresser à elles, en espagnol, mais elle compris très bien ou il voulait en venir et elle se raidit. La finlandaise lança un rapide regard à sa camarade et compris que ce serait une situation compliquée pour elle. Même si Mila ne parlait pas l'espagnol, elle avait compris le sens de ce que voulait dire le chilien. Elle lança alors un regard déçu au jeune homme avant de lui répondre en anglais.

Mila : Oh ça aurait été avec plaisir mais tôt demain matin nous devons prendre l'avion et nous avons pas mal de route à faire ce soir...

Elle ne savait pas vraiment si le chilien avait comprit le moindre mot de sa phrase mais avait espéré que son intonation était largement compréhensif. L'homme les observait d'un drôle de manière, il n'avait certainement pas compris très précisément ce que voulait dire Mila alors June, après lui avoir jeté un regard inquiet, baragouina quelques mots en espagnol pour indiquer qu'elle devait partir puis, elle se retourna assez précipitament pour se diriger vers la sortie, oubliant presque son sac à main au passage. Elle avait certes beaucoup progressé depuis qu'elle était arrivée à Full Horse mais elle était loin d'avoir retrouvé un comportement comme celui qu'elle pouvait avoir avant. Elle avait toujours beaucoup de difficultés à parler aux inconnus, sauf dans de très rares cas où elle était capable d'engager elle-même la conversation comme elle avait déjà eu à le faire à l'académie et en général elle le regrettait toujours. Quoi qu'il en soit, elle n'était de toute évidence absolument pas prête à se confronter à des situations comme celle de ce soir quand bien même aucun des hommes présents n'avait eu de gestes ou de propos déplacés mais, un simple regard un peu trop appuyé pouvait la mettre dans tous ses états. Après avoir payé leur note, les demoiselles sortirent du restaurant et Mila suivit June qui visiblement ne se sentait pas bien. Elle ne dit rien pour le moment, ne voulant pas la mettre plus mal à l'aise.
Une fois dehors, elle se retourna vers Mila, espérant que cette dernière ne lui en voulait pas.

June : Je... si tu voulais accepter leur invitation, tu pouvais, je ne voulais pas t'empêcher de t'amuser...
Mila : Hééé ne t'inquiète pas, passer une bonne soirée ne veut pas dire être forcément avec un garçon hein.

Comme pour la rassurer, la finlandaise prit son amie dans ses bras pour lui montrer son affection et qu'elle avait passé une très bonne soirée. Elle afficha un sourire avant de reprendre de bonne humeur.

Mila : En tout cas on a bien mangé je trouve !
June : Oui, je suis bien d'accord avec toi !

L'américaine avait sourit assez franchement, soulagée que Mila ne lui en veuille pas d'avoir ainsi écourté une soirée qui aurait pu être plus longue et peut être plus amusante.

Soudain June marqua une pause pour reprendre en s'exclamant avec nervosité, réalisant que ce qu'elle redoutait était arrivé pendant leur repas : il neigeait. Mila remarqua la fraîcheur qu'il faisait dans la ville et fut amusée de voir quelques flocons fins tomber du ciel.

June : Oh mon dieu, il a neigé... J'espère que la route est un minimum déneigée....
Mila : Et visiblement il y a encore quelques flocons qui continuent à tomber... Pour la route.. On va vite le savoir !

Toutes les routes de la ville restaient humides sans laisser paraître la moindre neige dessus. Il ne restait plus qu'à espérer que la route les menant jusqu'à l'académie serait dans le même état. L'attitude souriante et presque amusée de Mila contrastait assez franchement avec l'air assez contrarié de l'autre blonde. June avait froté son pied sur le sol pour regarder s'il était glissant et elle fit quelque pas prudents pour repartir en direction de sa voiture.

Mila : Mais tu sais ! Je suis une finlandaise, la neige ça me connait ! Et la neige d'ici ne peut pas être pire que par chez moi, crois moi.
June : Il neigeait assez souvent aussi à New-York mais... c'est la ville si tu vois ce que je veux dire, tout est vite déneigé... mais j'imagine que chez toi, tu as du être habituée à pire

La groom s'était mis à rire un peu pour détendre l'atmosphère, mais elle restait certaine que la petite averse de neige qu'il y avait eu restait très fine et superficielle. Par chance quand les filles arrivèrent à la voiture la route qu'elle allaient prendre semblait dégagée bien qu'un peu humide. Mila était en tout cas bien contente d'avoir pris sa veste en plus et d'avoir eu l'intelligence de ne pas avoir mis de talons pour la sortie.

June : J'ai fait changé les pneus il y a pas longtemps, si j'avais su j'aurais fait mettre des pneus neige !
Mila : En même temps, tu ne pouvais pas prévoir ... Je pense que maintenant tu auras toujours un jeu de pneus neige pour ta voiture ! -rire-

Sur le coup June avait pensé à voix haute et en s'en rendant compte elle avaot adressé un sourire gêné à son amie. Elle avait ouvert sa voiture pour qu'elles puissent aller se mettre au chaud mais elle avait marqué un temps de pause, observant la petite Fiat 500 qui ne lui donnait pas franchement un sentiment de sécurité pour rouler sous la neige chilienne, bien qu'elle ai déjà bravé les tempêtes de neige de la cote est américaine dans le même genre de voitre, le break d'Adriàan aurait été bien plus adapté à la situation mais, maintenant qu'elles étaient en ville avec ce véhicule, il allait falloir retourner à Full Horse avec ce qui pourrait ne pas être une mince affaire même si le morceau de route qu'elle voyait s'éloigner du parking semblait tout à fait pratiquable. La finlandaise voulait faire un peu d'humour et rassurer son amie. Si elle-même avait eu sa voiture, ce n'est pas dit qu'elle aurait pensé à prendre un jeu de pneus neige, et encore moins à les mettre en place alors que la météo ne laissait pas forcément présager à de la neige pour ce soir-là. June avait sourit, remerciant Mila de la soutenir ainsi et elle se garda bien de dire qu'Adriàan, lui, prévoyant comme à l'habitude, l'avait fait sur l'une de ses voitures et lui avait conseillé de faire de même sur la sienne en raison du climat un peu capricieux du pays.

Les deux jeunes femmes étaient montées à bord et la conductrice mettait le contact pour démarrer et quitter la rassurante place de parking. Le sol était humide et avec l'air frais un peu de gel avait commencé à se former si bien que la Fiat patina légèrement avant que June ne puisse la sortir de la place. Elle inspira profondément, regardant son amie.

June : Bon alors, je sais conduire sur la neige hein mais disons que ma voiture n'est pas la plus adaptée et que je vais avoir besoin d'une co-pilote de choc au moins pour me parler

L'américaine avait sourit, parler lorsqu'elle conduisait l'empêchait de stresser inutilement sans l'empêcher de se concentrer sur la route. Finalement, de nouveau guidée par le GPS qu'elle avait remis en route, elle s'élança sur la route qui quittait la ville en direction de l'académie, en douceur pour éviter une dérapage inutile. La groom répondit d'un grand sourire à son amie, comprenant qu'elle voulait parler principalement pour éviter de s'inquiéter inutilement et elle prit ce rôle à coeur.

Mila : Alors pour ça , pas de souci ! Je suis, sans me vanter, la meilleure co-pilote que tu puisses avoir ! Et puis t'inquiète, tu verras que même avec ta jolie petite voiture et en étant deux blondes, on va casser tous les clichés et on va rentrer sans souci !

La jeune femme s'avançait peut être beaucoup mais elle n'en pensait pas moins. Ce n'est pas parce que les deux étaient deux blondes, dans une jolie petite voiture citadine, qu'elles auraient forcément un problème. En tout cas Mila voulait y croire et ainsi rassurer son amie.
Pendant le trajet du retour, Mila prit son rôle à coeur, lançant plusieurs sujets de discutions, dont les chevaux, Alex et Adriàan, comme toujours. Elles avaient un peu de musique en fond, parfois un peu de grésillements le temps de retrouver une station radio. A un moment la radio ne captait plus rien et le bruit devenant casse pied, la finlandaise coupa carrément le son avant de reprendre de façon un peu plsu sérieuse.

Mila : Doooonc.... Tout à l'heure à table, tu me disais que James était totalement différent avec toi ... C'est à dire ? Tu penses qu'il aurait peur de la foule, ou d'être en groupe ?

Elle voulait relancer un peu le sujet mais sans vraiment centrer sur la jeune femme afin d'éviter de la mettre à nouveau mal à l'aise. Et pourtant, elle avait plein de questions qui découlaient de la soirée de June ainsi que de celle qu'elles venaient de passer.

Mila prenait le rôle que June lui avait confié très à coeur et tenait à merveille la discussion, parlant de tout, de rien mais surtout des chevaux et de la vie à l'académie. La conductrice, tout en restant concentré sur la route et attentive à la moindre chose qui pourrait attirer son attention, répondait joyeusement à son amie. Tout à coup, l'autre blonde ramena James au coeur de la conversation ce qui fit sourire June.

June : Dit donc on dirait que James t'intéresse beaucoup !

L'américaine avait accompagné sa phrase d'un léger rire, elle disait uniquement cela pour rire ne pensant pas une seconde que son amie soit intéressée par le jeune homme dont il était question dans la conversation puisqu'elle était déjà, plus ou moins avec quelqu'un. June repris son sérieux pour répondre. Mila rit un peu à la réflexion que venait de faire June et n'en prit pas compte. Ce n'était pas du tout le cas, mais s'y y croire aidait son amie à en parler, alors elle ne dirait pas le contraire. Elle afficha alors un sourire attendant de voir si son amie avait une suite à lui raconter.

June : Il n'est pas complètement différent avec moi, il est toujours aussi sur la réserve et parfois, il a des réactions bizarres... enfin que j'ai du mal à comprendre, comme s'il se bloquait alors que je n'ai pas l'impression qu'il se soit passé quelque chose de particulier ou que j'ai dit quelque chose de mal... mais quand je suis seule avec lui au moins il me parle, il fait l'effort de tenir la conversation... à la soirée par contre il ne m'a pas décroché un mot... C'était bizarre mais quand je l'ai croisé l'autre jour, on a bien discuté et il s'est excusé de son comportement l'autre soir... du coup je ne sais pas trop quoi penser... Il est sympa et j'aurais voulu qu'on devienne amis mais s'il ne veut pas je ne peux pas le forcer...

L"américaine avait raconté à Mila tout ce qu'elle savait et tout ce qui lui posait encore question par rapport à James et son comportement vis-à-vis d'elle. Lorsqu'elle l'avait recroisé au haras après la soirée il lui avait bien parlé et elle avait eu l'impression qu'il acceptait un peu plus de se livrer (tout en restant quand même sur la retenue) jusqu'à ce que, brutalement, il semble se souvenir qu'il avait quelque chose à faire et ne la quitte et elle ne savait pas à quoi s'attendre pour une prochaine rencontre s'il y en avait une d'ailleurs. La finlandaise l'avait écouté et avait du mal à comprendre le comportement du jeune homme. En même temps, qu'elle femme arrive à totalement comprendre un homme ? Ils ont un raisonnement tellement bizarre avec les femmes... Elle fit une petite moue avant de reprendre la parole.

Mila : Hmm... Si tu veux mon avis, c'est un timide et maladroit. Je pense qu'il doit être content de pouvoir te parler mais comme il est maladroit ou timide il finit par se bloquer. Parce que je t'assure que, même s'il n'est pas venu te voir à ta soirée, et aussi gêné qu'il était de sa cavalière de soirée, il arrêtait pas de regarder dans ta direction ! C'est pas un mal hein ! Et je suis sûre que c'est pas l'envie de te parler qui lui manquait. Mais ... Si lui aussi n'est pas à l'aise avec les autres, ou quand il y a du monde, il a du se faire un blocage... Son regard était assez parlant ! Je dis pas ça pour te mettre mal à l'aise hein, mais ... à mon avis, peut être que vous pourrez devenir amis en étant que tous les deux pour faire connaissance...

Elle fit une petite pause se doutant bien que June devait très certainement être sur la réserve et gênée par le sujet mais Mila lui parlait en toute amitié et sans non plus lui dire de se mettre en couple, elle lui parlait juste de faire une nouvelle amitié avec un homme qui semblait lui aussi avoir des difficultés en groupe. Elle soupira doucement ayant une idée. June avait sourit en entendant son amie lui dire qu'il y avait un espoir qu'elle et James puisse devenir amis. Ca n'était pas grand chose pour les autres mais pour June cela comptait beaucoup car ça signifiait qu'elle progressait et qu'elle n'avait pas forcément besoin de passer par un intermédiaire pour rencontrer des gens et créer de nouvelles relations, cela signifiait qu'elle redevenait 'normale' et cela la soulageait.

Mila : Oh mais ! Peut-être qu'il est plus à l'aise avec les chevaux ? Si c'est le cas, ça sera peut être plus simple pour vous de parler en balade ... C'est un moment calme puis vous pouvez parler des chevaux plutôt que de vous. Enfin si vous voulez devenir amis, je ne veux pas non plus t'y pousser ou quoi.

Elle afficha un énorme sourire à son amie, espérant qu'elle ne la bloquerait pas. Et comme elle venait de beaucoup parler d'elle, la groom se dit que parler un peu d'elle ferait sûrement du bien, ou soulagerait son amie qui devait se concentrer un peu plus sur la route.

Mila : Sinon, non rassure toi, je me contente très bien de ma relation avec Cédric. Je ne me vois pas du tout en couple avec quelqu'un que je verrai tous les jours... Du coup j'ai trouvé ce qu'il me faut !

June : Tu sais quand on parle tous les deux, on ne parle presque que de chevaux et d'ailleurs c'est un jour ou je partais en ballade que j'ai fait sa connaissance, d'ailleurs je me souviens avoir fait une magnifique chute dans la neige -rire- mais même quand on ne parle pas de choses très personnelles et ça lui arrive d'avoir l'air de décrocher de la conversation, je fait de mon mieux pour continuer à parler mais c'est assez bizarre... surtout que bon... j'ai aussi du mal à tenir une conversation avec un inconnu...
Mila : Comme quoi les chevaux aident à faire des rencontres ! Hmm tu sais, peut être qu'il est juste intimidé quand il est avec une femme, et que lors de la soirée, le fait qu'il y ait du monde était peut être trop pour lui ...

L'américaine avait sourit délicatement, jetant un oeil rapide vers sa co-pilote. La conversation la mettait moins mal à l'aise que précédement puisque Mila ne sous-entendait plus que James avait un intérêt tout autre que de l'amitié pour elle et elle arrivait plus aisément à évoquer ce genre de choses. June était bien consciente qu'elle n'était pas le meilleur interlocuteur qui soit et c'était peut être simplement son attitude à elle qui mettait James mal à l'aise lorsqu'elle le croisait, pourtant elle faisait des efforts pour paraitre le plus normal possible et rester neutre lorsqu'elle discutait avec lui. Mila essayait de réfléchir et de rassurer son amie sur les possibles explications sur le comportement parfois un peu étrange de James. Finlament June repris, à propos de la vie de Mila cette fois.

June : Je suis contente pour toi alors si cette relation te convient. Cédric à l'air d'être quelqu'un de bien vu ce que tu m'en dis. Ca ne doit quand même pas être évident tous les jours de vous voir de manière aussi irrégulière.

La jeune femme avait parlé sur un ton nostalgique. Pendant des années, elle avait vécu une relation dans laquelle elle était loin de voir son conjoint tous les jours puisque ce dernier, en raison de ses obligations professionnelles de militaires, n'était que très peu avec elle à New-York. Elle avait toujours été habituée ainsi et de ce fait elle n'en avait pas vraiment souffert jusqu'au jour où elle avait appris sa mort, ce jour là tout lui était remonté en pleine face et elle avait amèrement regretté de ne pas avoir pu profiter d'Owen autant qu'elle l'aurait voulu. Pour l'heure, elle n'aurait pas pu dire si une relation comme celle qu'entretenait son amie aurait pu lui convenir à nouveau puisqu'elle ne se projetait absolument pas sur ce plan là. Quelques instants, la tristesse s'était installée sur son visage.
La finlandaise avait senti le ton un peu triste dans la voix de son amie, et se doutait qu'elle n'avait sûrement pas vécu que des choses positives dans ses anciennes relations amoureuses. Elle voulu donc lui répondre mais d'une voix un peu plus faible, pouvant expliquer pourquoi cette situation lui convenait, ou du moins, laissant comprendre que la finlandaise non plus n'avait pas eu que du positif dans ses précédentes histoires.

Mila : c'est vari que ça n'est pas facile, parfois même j'en suis un peu triste mais... Pour moi ça a un côté ... rassurant... Et puis quand on se voit, au moins on profite d'être ensemble, on passe vraiment du temps ensemble à parler, à voir ses amis ou à sortir ...

Pendant que les deux filles discutaient, la densité des flocons de neige tombant du ciel avait bein augmenté si bien que malgré des essuies-glaces balayant le pare brise à la vitesse maximale, la vision était très mauvaise. Se fiant au dessin sur le GPS June pu tout de même anticiper un virage mais elle sentit sa voiture déraper sans qu'elle ne puisse rien faire. Dans des moments comme celui-ci, elle savait qu'il ne fallait pas avoir de gestes brusques pour tenter désespérement de redresser le véhicule alors elle ne fit rien, attendant que la glissade se stope en croisant les doigts pour que rien de grave ne leur arrive.
D'un coup la vision fut fortement réduite et même Mila avait du mal à y voir quelque chose. Heureusement le GPS les aidait un peu mais le virage commença à se montrer glissant à cause du verglas, et malgré toutes les précautions prises par l'américaine qui était au volant, la glissade fut inévitable et le véhicule sortit de la route, finissant sur le bas-côté totalement enneigé. Bien que la finlandaise n'avait pas crié pour ne pas faire motner la peur dans la voiture, il n'en est pas moins que ça avait été le cas et que l'attérissage final aurait pu être bien plus grave. Par chance elles n'avaient pas terminé dans un fossé ou un ravin ou autre, et surtout elles n'avaient croisé aucun véhicule en face. Après ces quelques secondes de peur intense, la groom reporta son regard vers son amie.

Mila : June, ça va ? Tu n'as rien ?
June : Heu oui... Je crois que ça va, je peut bouger mes mains et mes pieds et toi ça va ?

Elle avait accompagné ses paroles du geste, montrant ses mains à Mila. La finlandaise lui fit un petit sourire un peu crispé, mais elle était rassurée que son amie n'ait rien et elle se mit elle aussi à bouger tous les membres de son corps et fut soulagée qu'elle ne soit pas blessée non plus. Elle réussit même à ouvrir sa portière et remarqua que la voiture était relativement stable et plutôt parallèle au sol. Donc elles n'était pas dans uen colline ou un ravin ou autre. Mila sortit de la voiture et commença à faire le tour, suivit par June qui arriva à son tour.
Finalement après quelques secondes d'analyse durant lesquelles elles étaient brièvement descendu du véhicule pour regarder les éventuels dégats, elle s'adressa à nouveau à son amie.

June : Bon visiblement tout va bien et il n'y a pas de casse, on peut peut être essayer de se sortir de là.
Mila : Oui heureusement ! Espérons juste que la couche de neige ne soit pas trop épaisse sinon ça va être un peu plus compliqué....

La groom ne voulait pas se montrer pessimiste mais leur petite sortie si formidable prenait une tournure un peu moins marrante. L'américaine avait alors joint l'action à la parole, se remettant en positition de conduite et tenta de faire une marche arrière. Malheureusement pour elle, elle avait beau appuyer sur l'accélérateur, elle entendait le moteur et les roues tourner mais celles-ci n'avaient aucune adhérence et donc la voiture restait désespérément immobile. Mila était restée dehors pour voir un peu ce qu'il se passait et elle afficha une moue quand elle vit que la voiture patinait et faisait que du sur place.

June : Je crois qu'on est coincée sur une plaque de glace...
Mila : Oui il y a des chances... Puis la neige autour n'aide pas beaucoup non plus...

La finlandaise soupira un peu de déception, ne pensant vraiment pas à ce que leur soirée prenne cette tournure. Elle commença alors à sortir son téléphone pour savoir s'il y avait quand même du réseau pour pouvoir appeler une dépanneuse.

Mila : Bon dans notre malheur on a quand même la chance d'avoir du réseau ... Tu veux qu'on appelle une dépanneuse ?

Elle ne savait pas ce que voulait faire son amie, puis appeler une dépanneuse risquait d'être compliqué dans un pays étranger qui parlait peu anglais. A moins que son amie ait une autre solution qui par miracle pourrait les sortir de là.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaïa



Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2016

MessageSujet: Re: Mila/June après soirée - A CORRIGER ET CODER   Mer 26 Sep - 12:59

Elle ne savait pas ce que voulait faire son amie, puis appeler une dépanneuse risquait d'être compliqué dans un pays étranger qui parlait peu anglais. A moins que son amie ait une autre solution qui par miracle pourrait les sortir de là. June était restée silencieuse quelques secondes après la question de la finlandaise. Tout s'était très vite enchainé depuis leur départ du centre-ville et elle avait un peu de mal à accuser le coup même s'il n'y était rien arrivé de vraiment grave et dramatique, comme toujours ses émotions lui jouaient des tours et elle avait besoin de reprendre son souffle pour éviter de fondre en larmes. Finalement, après un temps de réflexion elle avait repris la parole, émettant timidement une idée.

June : Je... je peux appeler Adriàan... il a une voiture plus adaptée que la mienne et... je pense... enfin j'espère qu'il ne nous laissera pas dans la tempête...

Elle avait sortit son téléphone de sa poche, constatant à son tour qu'il y avait du réseau et elle attendit de voir la réaction de son amie tout en cherchant le numéro de téléphone de l'éleveur hollandais dans son répertoire. L'américaine avait été un peu hésitante en faisant part de son idée, mais Mila afficha un sourire trouvant que c'était nettement mieux que de devoir appeler une dépanneuse chilienne.

Mila : C'est une très bonne idée ! Ca évitera de perdre du temps à se faire comprendre par le dépanneur ... Et puis... Je mettrait ma main à couper que dès que tu lui auras annoncé ce qu'il se passe, il va venir rien que pour se moquer de nous -rire-

La finlandaise imaginait déjà la tête que ferait Adriàan en venant les chercher. Biensûr il y avait de fortes chances qu'il en parle à Alex par la suite et qu'après il ne cesse d'en faire référence pendant quelques jours, mais bon ça ne sera qu'un peu de rigolade et de bonne ambiance. Elle croisait les doigts en espérant que le hollandais décrocherait son téléphone et pourrait vraiment venir pour leur venir en aide.
En attendant, elle sentait quand même le froid et elle se sentait stupide de ne pas s'être habillée plus chaudement. Elle ouvrit donc la portière pour se rasseoir sur le siège passager le temps que la situation se dénoue.

June avait été un peu rassurée par la réaction et le sourire franc de son amie. Pour sûr, le hollandais allait se moquer d'elles mais après bientôt quatre ans à la cotoyer ça nétait pas cela qui lui faisait peur, avec lui, elle avait appris l'autodérision et elle savait que, de toute façon, ça n'était jamais réellement méchant lorsqu'il lui faisait des remarques avec son air taquin. Si elle s'était montrée hésitante à appeler l'éleveur à la rescousse c'était surtout par rapport à Mila et puis aussi parce qu'elle avait peur de le déranger vu l'heure qui commençait à être tardive. Finalement, elle avait pris son courage à deux mains et avait appeler l'éleveur.

Il avait décroché, elle lui avait brièvement exposé la situation malheureuse dans laquelle Mila et elle se trouvait. L'éleveur avait fait mine de se faire désirer avant de finalement lui dire qu'il partait immédiatement pour venir les chercher avant de raccrocher.

June : Il viens nous chercher, il prenait de quoi ne pas attraper froid et il se met en route.
Mila : Ouf une bonne nouvelle. Par contre je pense qu'on ne va pas cesser d'entendre parler de cette soirée -rire-

La blonde avait timidement sourit alors que les deux jeunes femmes attendaient désespérément l'arrivée de leur sauveur du jour au chaud dans l'habitacle de la voiture ou le chauffage continuait de tourner. La groom voyait déjà les deux hommes les chambrer un moment sur le fait de vouloir sortir mais de ne pas être organisées. Ou que le dicton des femmes blondes au volant était bien vrai. Au moins elles en garderaient quand même un bon souvenir car elle ne doutait pas que d'ici quelques jours elles en riraient de cette fameuse soirée de neige au Chili.

Un bon quart d'heure s'écoula lorsque des phares éclairèrent la route et une voiture, un gros break de marque BMW que June reconnu immédiatement, s'immobilisa à quelques mètres de la petite citadine échouée sur la neige. Une fois stationné de manière plutôt sécurisée, un homme descendit de la voiture et l'américaine fit de même allant à sa rencontre.

June : Adriàan ! Tu as fais vite dit donc, merci encore !

Le hollandais avait observé la scène silencieusement, son regard passant successivement sur June, Mila puis la voiture et un sourire amusé se dessina sur ses lèvres alors qu'il prenait la parole.

Adriàan : Je ne voulais pas vous laisez vous transformer en bonhomme de neige et j'ai besoin de toi à l'élevage alors ça n'est pas dans mon intérêt que tu tombes malade...

Son regard s'était ensuité posé sur Mila qui semblait avoir bien froid dans sa tenue peu adaptée à la tempête de neige qui commençait à se calmer. La finlandaise était sortie de la fiat à la suite de son amie, grelotant un peu une fois dehors bien que la neige venait de cesser. Elle attendait de voir ce qui allait se passer.

Adriàan : J'en connais un qui ne va pas être content du tout si tu attrappes froid...
Mila : Qu'est-ce que ça peut me faire, c'est ma vie que je sache il n'a pas à me dire quoi que ce soit... -en finlandais-

La finlandaise n'avait pas hésité une seule seconde à répondre dans sa langue natale, plus dans un marmonnement mais assez audible. Elle n'aimait pas vraiment qu'on lui dise quoi faire de sa vie,comment se comporter, que faire ou autre. Elle voulait vivre sa vie comme elle l'entendait, que ça plaise aux autres ou non.
Comprenant le finlandais dans lequel Mila s'était exprimé il avait rapidement rétorqué, en anglais, sous le regard de June qui, elle, avait du mal à suivre ce qui se disait.

Adriàan : Pas la peine de le prendre comme ça, j'ai juste dit que si tu étais malade et incapable de travailler il ferait certainement la geule, pas qu'il devait te dire quoi faire parce que crois moi qu'en ce moment il n'en a rien à faire de ce que tu fais de ta vie
Mila : Mouai enfin ça changera pas beaucoup de d'habitude. Que je sois malade ou non, il ne se montre jamais très enthousiaste...

Adriàan avait été plutôt sec mais il n'aimait pas franchement quand la jeune femme prenait ce ton là avec lui alors qu'il n'avait rien dit de bien méchant. Pour l'heure, Alex ne se souciait certainement pas de ce que faisait sa groom et avec qui car depuis le retour d'Eléa, il avait rarement vu le français aussi attentionné avec quelqu'un. La finlandaise n'insista pas plus, elle n'aimait pas qu'on lui parle de sa façondevivre ou de gérer sa vie, encore moins venant d'un homme. Elle avait compris qu'elle avait surpris Adriàan, mais elle aussi fut surprise que l'éleveur comprenne ce qu'elle ait dit et qu'il réponde. Finalement l'homme avait fait signes aux deux blondes de monter à bord de sa voiture tandis qu'il reprenait à voix haute, ironisant la situation.

Adriàan : Incroyable quand même, ça veut faire la fête et ça ne sait même pas se débrouiller toutes seules... Heureusement que je suis une bonne âme

June avait sourit mais elle se sentait un peu honteuse, elle se contenta de reprendre la parole d'une voix faiblarde. La groom se doutait bien que c'était une façon de se moquer gentiment mais elle avait un peu de mal à le prendre de la sorte. Elle se mit un peu dans sa bulle, assise à l'arrière du véhicule, bien au chaud. Elle entendit son amie repndre la parole et en profita pour la soutenir.

June : On se débrouillait très bien jusqu'à ce que la neige nous surprenne... et j'aurai dû t'écouter et mettre des pneus neige en arrivant ici, je reconnait...
Mila : Oh puis on peut bien sortir de temps en temps profiter un peu de la vie ! On n'est pas des robots comme Alex et toi hein...

La groom avait répondit avec un ton un peu plus léger et en regardant son amie avec un sourire. Elle s'attendait à ce que le hollandais lui réponde ou face allusion à quelque chose mais elle ne voulait pas casser l'ambiance ou s'emporter inutilement. Déjà il était venu les chercher et c'était presque héroïque. Mais ça elle se retiendrait bien de le lui dire. Elle avait quand même vite cessé de greloter grâce au chauffage de la voiture et elle soupira doucement de satisfaction. Là il ne lui tardait plus qu'une chose, une bonne douche chaude et se caler sous sa couette. June avait délicatement sourit, jeta un oeil à Adriàan sans reprendre la parole, le laissant répondre.

Adriàan : Alors la détrompes toi, je n'ai pas forcément besoin de sortir pour profiter de la vie et même avec ça je pense que je sors beaucoup plus que ma charmante collègue... C'est même souvent moi qui la traîne d'ailleurs

Le hollandais avait jeté un regard en coin vers sa co-éleveuse qui fasait un signe de tête positif. Il était vrai que bien souvent c'était Adriàan qui faisait sortir June de sa chambre et non l'inverse. Depuis qu'il avait appris à la connaître il se montrait assez attentionné et savait bien souvent quoi faire les jours où elle allait moins bien que les autres.

Adriàan : Mon fils l'adore... donc souvent quand je lui propose de sortir il me suplie d'emmener June aussi...

June avait sourit à l'évocation de Kayrhan. Elle s'occupait souvent du fils du hollandais et elle avait créé des liens assez particuliers avec lui et le petit garçon était toujours très attentif à elle et lui demandait souvent de participer aux petites sorties censées être familiale à l'origine. La blonde s'était tournée vers son amie.

June : Kayrhan est adorable... Tu le verrais tu l'adorerais aussi je suis sûre
Mila : Hm

La finlandaise ne répondit rien de plus, un peu vexée qu'Adriàan retourne à ce point le situation et limite la rabaisse. Il semblait encore plus complique avec June que ce que voyait la groom et voir une telle complicité lui faisait un petit pincement au coeur. Elle était contente pour eux, aucun doute. Mais à cause d'une simple réflexion comme quoi elle vit sa vie sans se soucier de ce que pourrait penser son employeur, un peu plus réservé qu'elle, l'éleveur voulait la faire taire et il venait de réussir.
De façon immature elle se referma sur elle-même, regardant le paysage par la fenêtre et ne disant plus un mot jusqu'à ce que tout le monde arrive enfin à l'académie équestre.

June avait jeté un regard interrogateur à Mila, elle n'avait pas trop compris ce qui venait de se passer et pourquoi son amie s'était ainsi fermée de façon très subite. Gênée, elle avait tout de même repris la converstion avec l'éleveur, essayant d'inciter la finlandaise à prendre part à la discussion sans grand succès. Elle fut soulagée lorsque le grand blond gara à nouveau sa voiture sur le parking de Full Horse et qu'elle pu enfin descendre de voiture. June salua Mila tandis qu'Adriàan reprenait la parole.

Adriàan : Faites attention à ne pas tomber en retournant à vos chambres, je ne suis pas sûr de pouvoir vous rattraper...

June lui avait sourit après avoir légèrement rit tout en le prenant très au sérieux en regardant bien ou elle mettait les pieds en avançant vers le manoir en restant assez près du hollandais pour pouvoir se raccrocher à lui en cas de perte d'équilibre. Tout le monde ne tarda pas à arriver, tout entier et sans encombres, dans la bâtiment et c'est la que leurs chemins se séparèrent, Adriàan et June prenant le chemin du pavillon des éleveurs tout en discutant d'aller chercher la malheureuse voiture de June, abandonnée le long de la route, le lendemain matin après avoir salué Mila en lui souhaitant bonne nuit et un bon retour dans sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mila/June après soirée - A CORRIGER ET CODER   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mila/June après soirée - A CORRIGER ET CODER
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée barbecue à la Taverne de la Grotte
» Soirée du vendredi 15 Octobre 2010
» Soirée du Vendredi 13 Aout 2010 chez Fouman
» Soirée du Vendredi 22 Octobre 2010
» Soirée du Vendredi 29 Octobre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle vie :: Journaux-
Sauter vers: