AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mila/Alex chine "Soir de concours" - A suivre travail monté Screw

Aller en bas 
AuteurMessage
Amaïa



Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2016

MessageSujet: Mila/Alex chine "Soir de concours" - A suivre travail monté Screw   Mar 12 Sep - 20:49



   
   Franchir une étape
   Mila & Alex


Un graaaaaand merci à Alex pour sa participation à l'écriture de ce résumé !
Cette petite séance se passe fin Chine.
On s'excuse pour les petites fautes qui ont pu se glisser dans le résumé...
PE à partager entre Alex et Mila s'il vous plait =)

P
lusieurs longues semaines se sont écoulées depuis que la finlandaise a eut son déclic sur Screw. Même si elle en avait voulu à l'étalon de s'être échappé, au final, cette séance un peu catastrophique lui avait ouvert les yeux et servi de leçon. Depuis elle s'y était prise autrement avec lui et le contact passait un peu mieux. Elle passait outre les mauvaises humeur du pie et le pansage était totalement acquis. Bien sûr il lui arrivait d'échapper de peu à une petite morsure ou une bousculade mais elle était plus exaspérée qu'apeurée ou énervée.
Le travail en longe avait aidé l'entier à bien récupérer de la musculature les enrênements ne lui posaient pas de problème. Elle faisait aussi attention à ne pas le longer ou le faire travailler tous les jours de manière à ce que Dazzel ne se lasse pas et ne lui en veuille pas de venir uniquement pour le travail. Elle alternait donc avec des séances de jeu et de travail en liberté, ce qui avait beaucoup aider dans le travail du respect. Et petit à petit elle faisait des balades en main dans le domaine, qui se passaient de mieux en mieux, et un peu de travail à pied, ce qui était un peu plus compliqué. Elle n'insistait donc pas trop là-dessus. Mila avait aussi tenté quelques séances de longe avec la selle pour voir comment se comportait l'étalon, et à part un sanglage un peu difficile avec des coups de dents, sûrement par habitude, il ne s'était pas montré plus méchant que ça.
Le jour fatidique était donc arrivé, elle allait pour tester de monter sur son dos pour la première fois en presque un an. La blonde stressait un peu et avait prévu tout l'attirail nécessaire pour monter en toute sécurité.
Devant le box, l'étalon attendait plutôt sagement, fin prêt, n'attendant plus que le filet lui soit mis. Il regardait la cavalière avec attention, sentant une différence dans son quotidien. Mila inspira longuement avant d'enfiler son gilet de cross et de mettre sa bombe. Le filet en main elle caressa l'encolure du pie.

Mila : Allez mon grand aujourd'hui on va franchir un cap dans ta remise au travail. Sois gentil hein !

Un peu angoissée elle mit le filet sans difficulté et détacha le licol. Dazzel suivi sa cavalière sur le chemin menant au manège le plus proche. Normalement Alex devait venir, enfin, elle l'espérait. Mila l'avait informé qu'elle allait monter Screw pour la première fois et qu'elle ne se sentait pas prête. Mais comme l'entier l'était elle devait aller de l'avant et retarder ce moment ne servirait à rien. L'étalon entra dans le manège et mâcha sur son mors avec impatience, ce qui eut l'effet d'inquiéter un peu la cavalière. Elle ne voyait toujours pas Alex et se sentit bien seule dans ce cap important pour elle.
Elle fit donc marcher un peu Screw en main le long de la piste, tenant la longe de travail enroulée dans une main au cas où elle en aurait besoin. D'un coup elle ne savait plus ce qu'elle avait à faire, monter directement dessus ou jouer la précaution et longer l'étalon quelques minutes avant ? Elle savait qu'il ne débordait pas d'énergie explosante. La veille il avait bien travaillé et l'étalon avait passé la matinée en prairie. Le duo était stoppé en plein milieu du manège vide, et attendit, la blonde prise dans ses pensées n'arrivant pas à se décider sur la démarche à suivre.

Alex avait été mis au courant par Mila, sa groom, qu'elle voulait essayer de monter son cheval de quête pour la première fois et il avait bien compris qu'elle n'était pas rassuré lorsqu'elle lui avait demandé s'il pourrait être présent au cas où. Le brun avait déjà aidé le duo pour avancer dans le travail à pied et cela avait eut l'air de porter ses fruits. La cavalière n'était toujours pas confiante en présence de l'entier à taches mais le cheval, lui, avait repris un peu d'état et était prêt pour avoir à nouveau un cavalier sur le dos. Après s'être occupé de soigner ses chevaux, le français avait donc pris la direction du manège où Mila lui avait indiqué qu'elle se mettrait en selle. Il la trouva, plantée au milieu de l'infrastructure, l'air un peu perdu. Il ne perdit alors pas une minute pour s'adresser à ellen restant pour le moment à distance. Il s'approcherait plus tard selon si la jeune femme décidait de se mettre tout de suite en selle ou non et si elle avait besoin de son aide.

Alex : Qu'est que tu attends ? Si ça peut te rassurer, longe-le puisque tu as pris le nécessaire ! C'est à toi de voir !

Le français était un adepte de cette pratique et il longeait assez souvent avant de se mettre en selle. Dans son cas, cela n'avait pas pour but de le rassurer car il n'avait pas peur avant de se mettre en selle, c'était simplement pour permettre aux chevaux en ayant besoin de s'échauffer tranquillement le dos sans le poids du cavalier, de jeter leur feu lorsque cela était nécessaire (souvent avec Dark Victory par exemple) ou encore, avec les jeunes chevaux, les quelques tours de longe leur permettaient de se refaire aux sensations de la selle. Par expérience, il savait que cela rassurait certains cavaliers de voir le cheval calme en longe même si cela était parfois traitre puisque certains équidés comme King Majesty se montrait souvent angélique à la longe et beaucoup plus agite une fois le cavalier sur leur dos. Pour l'heure c'était à la jeune femme finlandaise de choisir ce qu'elle préférait, personne ne la jugerait de toute façon. Dazzel Screw, lui, semblait prêt pour chacune des alternatives qu'elle lui proposerait. La voix d'Alex sortit Mila de sa réflexion. Au début elle sursauta mais Screw ne bougea pas d'un poil ayant remarqué la présence du brun. Sa remarque était des plus pertinentes et elle se demandait pourquoi elle avait hésité. Elle ne savait pas si elle avait à lui répondre ou non, ni quoi lui répondre mais décida de le remercier d'une vois timide.

Mila : Oui c'est vrai. Merci ...

Dans la seconde qui suivit, elle vérifia la selle, que les étriers soient bien fixés sur la selle, enleva les rênes et fixa la longe de travail. Dans une marche sur un petit cercle elle mit l'étalon au travail et Screw savait ce qu'il avait à faire. D'abord à main gauche, l'étalon écoutait plutôt bien la blonde au centre du cercle. Il était aux trois allures et ne se montrait pas plus excité que cela, ce qui rassura la finlandaise. A l'autre main, il le va un peu les fesses pour le départ au galop mais ne fit rien de plus. Après quelques tours la blonde décide de ne pas insister plus de façon à pouvoir réellement voir comment se comporte l'étalon une fois monté. Une fois arrêté au centre du manège, elle repositionne bien la selle et vérifie la sangle, baisse les étriers, remet les rênes et enlève la longe de travail avant de la poser sur un rebord du pare-bottes.
Après un souffle pour se donner du courage, la jeune femme s'aide d'un plot qu'elle a ramené pour s'en servir de montoir. Screw ne bougea pas et la blonde le caressa pour le féliciter. Elle chaussa ses étriers, pris ses rênes de façon ajustée et d'une pression des mollets et un mouvement du bassin incita l'entier à se mettre au pas. Pour commencer elle le mit sur la piste, et rapidement il trouva un rythme bien cadencé. Petit à petit elle commença quelques changements de main, de direction, des cercles. Mais plus elle lui demandait des variations et plus Screw semblait s'impatienter et accéléra son pas. Elle chercha à retrouver un rythme régulier mais dès qu'elle le retenait il forçait sur son mors et levait un peu les fesses de mécontentement. S'y attendant, elle arrivait à rester en selle, tenant bien son dos et jouant de ses doigts sur les rênes et essayant de le mettre en avant dans ces moments-là.
Après avoir galéré quelques minutes la blonde fit une nouvelle pression de ses mollets, ouvrit un peu ses doigts et demanda le trot à l'entier. Il avait une allure vraiment très agréable, avec un rebondissant bien présent. Mila se rendit compte des capacités que pouvait avoir ce cheval, et pendant un bref instant elle était fière de la remise en forme qu'elle lui avait fournie. Il était un peu plus agréable à cette allure et la jeune femme se dit qu'elle le travaillerait, enfin le testerait un peu plus au trot. Il était plus à l'écoute, mais ses oreilles bougeant en tous sens montraient une envie de recherche de bêtise à faire. la blonde resta sur ses gardes, et après un changement de main, alors qu'elle regagnait la piste, Screw décida de faire un grand bond sur le côté, comme s'il avait eu peur d'un fantôme.
Mila resta tout de même en selle et remit l'entier au trot puis sur un cercle. Mais elle voyait bien qu'à force de lui demander des transitions il chauffait un peu plus et elle n'insista pas. Elle réussit même à garder le contrôle quand Dazzel tenta de lui pendre la main et de partir en saut de mouton tête bien basse et de galoper mais elle le retenait. L'étalon renâclait un peu et la blonde reprit son souffle. Il avait vraiment pas mal d'énergie à revendre. Après quelques courtes minutes un peu tendues, la finlandaise arriva à faire quelques tours de piste avec cercles et changements de main dans un trot bien cadencé et sans trop de coups de folies. Elle caressa l'encolure de l'entier avant de le repasser au pas. Elle ne le mit pas rênes longues, le sentant encore sous tension mais mit du mou dans ses rênes. Dazzel tirait pas mal sur son mors, étendant son bout du nez loin devant lui, mais dans le seul but d'avoir une liberté dans la bouche. Il marchait rapidement, soufflait un peu plus fort mais ne semblait pas vraiment fatigué.
La jeune femme le laissa souffler quelques minutes, tout en essayant de demander des figures de manège avec Screw, puis lorsqu'elle le trouva un peu plus calme, elle reprit ses rênes ajustées et demanda un départ au galop. Cette fois c'était vraiment chaotique et malgré qu'elle ce soit préparée à des sauts de mouton, des ruades, des écarts, son assiette était mise à rude épreuve. Screw sautait limite dans tous les sens, essayant de désarçonner la blonde sur son dos. Elle le mit sur des cercles de plus en plus petits pour le ralentir mais dès que le duo retrouvait la piste, l'étalon pie poussait fort sur ses postérieurs pour galoper comme une furie. Mila se mit donc très légèrement en équilibre et le laissa galoper sur la piste, cherchant juste à maintenir l'équilibre et la direction de sa monture. Bien que cette méthode ait fonctionné sur un tour et demi, l'étalon profita d'un coin du manège avec de l'ombre pour se stopper d'un coup, tout en faisant un écart. La finlandaise manqua de perdre l'équilibre et resta en selle à un cheveu près. Mais le saut de mouton qui suivi la seconde suivante fut de trop et elle se retrouva dans les airs avant de lourdement chuter dans le sable du manège.
En boule durant les première secondes, elle entendait l'étalon galoper comme un fou dans le manège, et quand elle se mouvait pour le regarder, il sautait en tout sens comme un cabri visiblement content de son coup. C'en était limite trop pour la blonde qui avait fait de son mieux pour tenir en selle pendant cette séance découverte. Le travail avec lui serait encore long et il lui faudra beaucoup de ruses et d'astuces pour arriver à rester sur le dos de l'entier.
Un peu sur son nuage, elle ne se releva pas tout de suite, restant assise, les genoux ramenés vers elle. Certes, elle savait qu'elle devait se remettre en selle et travailler deux trois minutes Screw pour ne pas rester sur cette fin. mais elle n'en avait pas l'envie ni la volonté. A nouveau elle se disait que cet étalon n'était pas du tout fait pour elle, qu'elle n'avait pas le niveau requis pour travailler avec lui.

Jusque là, le cavalier français était resté sur le côté, observant en silence, se contentant de donner quelques conseils à Mila de temps à autre. La séance se passait plutôt bien et la jeune femme réagissait plutôt correctement aux petites blagues de l'entier pie. Pendant qu'elle le faisait marcher rênes longues pour le laisser souffler, Alex avait longuement observé l'animal qui ne semblait pas fatigué le moins du monde, ses oreilles pivotaient en tout sens avec rapidité comme s'il était en train de réfléchir à sa prochaines bêtises. Dès qu'elle reprit ses rênes, elle demanda un départ au galop et, sans trop de raison apparente, hormis peut être son caractère fougueux et le fait qu'il ait pu être surpris par la demande, l'étalon se livra à une séance de rodéo. Mila s'accrocha pendant un bon moment jusqu'à ce que le cheval se montre plus malin qu'elle en enchainait deux sauts parfaitement opposés achevant de déséquilibrer sa malheureuse cavalière.

Calmement Alex entra dans le manège, s'approchant de l'endroit où la jeune femme avait chuté. Elle semblait juste un peu sonnée puisqu'elle bougea assez rapidement, même si la chute avait l'air sans gravité, Alex interrogea sa groom.

Alex : Ca va ? Rien de cassé ?
Mila : Hm ça va merci...

Pour le moment le français se tenait près de la jeune femme et observait d'un œil l'animal qui caracolait dans le manège, bien content de s'être débarrassé de sa cavalière. La blonde avait répondu doucement, un petit nœud dans la gorge, se retenant de pleurer. Elle faisait de son mieux pour se montrer forte, mais elle savait déjà qu'elle passerait sa soirée à manger de la glace pour se consoler. Elle risquait aussi d'avoir un hématome au niveau de l'impact de sa chute mais sinon il n'y avait rien de grave.

Mila avait fini par se redresser, la laissant reprendre ses esprits tranquillement Alex s'affairait désormais à récupérer Dazzel qui avait déjà ralentit l'allure. Quand il se fut saisi d'une rênes d'un mouvement rapide alors que l'animal tentait de lui échapper, il ne le réprimanda pas, cela était inutile et faisait prendre le risque que la prochaine fois qu'il se sauverait de la sorte il soit encore plus compliqué à rattraper. Le français se contenta donc de vérifier rapidement que le cheval ne s'était pas blessé en faisait l'imbécile avant de le faire marcher autour de Mila qui se relevait. La finlandaise finit par se relever, s'époussetant au passage. par chance elle était tombé dans un endroit propre du manège, sinon elle n'aurait plus qu'à faire une machine de linge pour le soir. Elle regardait Alex qui ramenait l'étalon pie, le regard encore vif et les oreilles penchées en avant vers sa cavalière, comme s'il se demandait ce qu'elle faisait hors de son dos.

Alex : Tu devrais prévoir un parachute pour les prochaines fois vu comme il est monté sur ressort.
Mila : Oh que oui ! Si au moins ça peut m'éviter de manger le sable ça peut être une bonne solution. Croire qu'un chapeau de cow-boy pourrait bien habiller ma tenue, c'est à se demander qu'elle discipline je fais avec lui ...

Les mots d'Alex avaient pour but de détendre l'atmosphère et de ne pas accabler la jeune femme puisqu'il savait qu'elle avait déjà connu beaucoup de difficultés avec l'entier pie et que son but n'était pas de la décourager et de lui donner envie d'abandonner, bien au contraire. Il attendait de voir si la finlandaise se sentait bien et son état d'esprit avant d'envisager de donner son avis sur ce qu'il avait vu. En guise de réponse elle pointa le regard vers Screw avec un sourire mi-figue mi-raisin. La réplique d'Alex l'avait faite sourire, au moins il ne lui faisait pas de critique, pas pour le moment en tout cas.

Alex : En plus il a la couleur pour faire le cheval de rodéo... Tu devrais te lancer, il y a une écurie de chevaux de western, ça les intéressera peut être !
Mila : Ah oui bonne idée ! Croire que je ne suis pas sûre qu'ils veuillent de lui ...

Le brun avait répondu avec un ton faussement sérieux. Mila n'allait certainement pas se reconvertir à la monte américaine pour si peu et le cheval, à part sa robe pie, n'avait pas grand chose d'un cheval d'équitation western.
Elle ne voulait pas remonter, mais elle se connaissait, et elle refusait de rester sur un échec de la sorte. Mila s'approcha du pie pour reprendre les rênes et celui-ci releva brusquement la tête comme s'il s'attendait à une punition. Surprise, la blonde baissa doucement sa main et lui parla doucement avant de lui faire une brève caresse à la base de l'encolure pour ne pas qu'il ait peur d'elle. Enfin si c'était de la vraie peur. Puis elle se tourna vers le cavalier professionnel.

Mila : Tu veux bien me faire la courte échelle s'il te plait ?

L'étalon n'était pas aussi haut que Champion's, mais comme il ne reprenait le travail que depuis quelques mois, elle ne voulait pas lu tirer sur le dos. Pour une fois les rôles étaient inversés et cette idée fit sourire la blonde, enfin un court laps de temps. Une fois en selle, elle chaussa correctement ses étriers, remercia le brun et mit Screw sur la piste.

Alex n'était pas dupe et il avait bien sentit que la blonde ne se remettait pas en selle de gaité de cœur mais il était content de la voir se mettre un coup de pied aux fesses pour remonter alors qu'elle n'en avait pas envie. Il ne l'aurait pas laissé baisser les bras de la sorte devant cette malheureuse chute et il l'aurait poussé à remonter sur l'étalon si cela avait été nécessaire. Même s'il ne dit pas un mot, il apprécia la réaction de la jeune femme.

Au début il avait un pas d'une allure correcte et très vite la blonde voulait l'occuper au maximum pour ne pas qu'il puisse réfléchir à une nouvelle ânerie à faire. Quelques minutes ainsi au pas aux deux mains avant de le mettre au trot et de le travailler un peu plus longtemps, restant constamment sur ses gardes. Elle utilisait aussi beaucoup la voix, voyant qu'il y était plutôt attentif, et dès qu'il ralentissait ou baissait sa tête pour prendre le mors à la jeune femme, elle le mettait de suite en avant avec ses jambes. Peu content de cette contrainte, Dazzel levait un peu les fesses ou fouillait l'air de la queue mais ne fit pas plus.
Satisfaite de cette petite remise en ordre, la blonde préféra stopper la séance sur cette bonne note. Inutile d'être trop gourmande en voulant prendre la dernière allure et qu'il en profite pour faire à nouveau le zouave. Elle le marcha une dernière fois, laissant ses rênes se rallonger un peu plus jusqu'à ce qu'elle sente que l'étalon chercher à tendre son nez mais de façon à étirer son encolure et son dos. Peut être qu'il commençait à avoir quelques tensions dorsales avec cette reprise. Un tour de piste ainsi avant qu'elle ne vienne mettre pied à terre au centre du manège, s'arrêtant face à Alex. Elle lui lança un bref sourire, se demandant bien ce qu'il pensait  de cette séance un peu mouvementée. Une fois au sol, elle dé-sangla un peu la selle, remonta ses étriers et caressa l'encolure de Screw qui mine de rien avait bien travaillé. Du moins, pour une reprise après plus d'un an et demi sans travail, si ce n'est plus, c'était déjà pas mal. Mais elle soupira, se disant que les prochaines séances risquaient d'être aussi chaotiques voire pires et qu'elle ne devra jamais relâcher l'attention avec lui.
En attendant qu'Alex les rejoigne, Mila fit marcher Screw dans le manège et cette fois il semblait un peu plus fatigué qu'après tous ses sauts de moutons.

Le cavalier professionnel français avait observé la suite de la séance du duo. Mila réagissait bien et montrait à l'animal, sans toutefois se montrer brusque avec lui, qu'elle ne se laissait pas faire et qu'il ne prendrait pas le dessus sur elle aujourd'hui. Dazzel Screw n'était pas forcément ravi de la contrainte qu'elle lui imposait lorsqu'il demandait à ralentir son trot faisait savoir son mécontentement mais de façon beaucoup plus molle que précédemment, visiblement ses cabrioles l'avaient un peu fatigué et il préférait obéir que de recommencer.
Finalement, la cavalière repassa sa monture au pas, laissant cette dernière s'étirer un peu avant de descendre. Alex s'approcha alors du duo et caressa doucement l'encolure de Dazzel en passant à côté de lui, venant se mettre près de sa tête.

Alex : C'était pas mal à la fin, quand tu gardes ton calme tout se passe mieux quand même ! C'est bien que tu sois remonté de toi même mais ôte moi d'un doute... Ca n'est pas parce que tu as peur que tu n'as pas re galopé ?

Le brun n'avait pas prononcé ses mots sur un ton accusateur mais il voulait être certain car la jeune femme était tombée suite à un départ au galop et, si cela lui était arrivé à lui, dès qu'il serait remonté, il aurait redemandé le galop pour remettre, tout de suite, les pendules à l'heure à un cheval un peu trop agité. Ceci étant dit, la séquence au trot c'étant très bien déroulée, la finlandaise avait eut raison de ne pas insister et il était maintenant trop tard, de toute façon, pour redemander le galop. Il espérait tout de même que la groom serait honnête car cela pourrait avoir de l'importance pour les prochaines séances, c'était donc plus dans son intérêt à elle que dans celui du français. La blonde était soulagée par la remarque positive du brun sur sa séance. Bien sûr il avait compris qu'elle aurait beaucoup de travail à faire sur elle lorsqu'elle travaillera avec l'étalon mais petit à petit, ce devrait être surmontable. Quant à sa question sur le fait de ne pas avoir galopé par peur, elle ne répondit pas de suite et par chance, il reprenait déjà la parole.

Alex : Il a vu l'ostéo récemment ? Ca pourrait peut-être être une bonne idée si ça n'est pas le cas !
Mila : Oui je lui ai programmé une visite chez l'ostéopathe, tout comme il doit encore revoir le maréchal et le véto.

La blonde s'était mise à marcher aux côtés de l'étalon, allant récupérer sa longe de travail restée sur le rebord du pare-bottes. Elle se tourna vers Alex pour lui répondre à sa question toujours sans réponse.

Mila : Et non ce n'est pas par peur que je n'ai pas galopé, mais parce que je me suis dit qu'avant d'aller dans le compliqué et recommencer à se battre, autant faire les choses du mieux possible. Même si pour le moment ça voudra dire pas et trot pour nous.

En fait, elle était sincère dans sa réponse parce qu'elle l'avait réellement pensé. Enfin, cette réflexion lui était venue à l'esprit après s'être dit qu'elle devait absolument remonter sur la bête et affronter la peur qu'il pouvait lui donner. Et sa voix en était la preuve, un peu hésitante malgré le fond de sa pensée. Pourtant, elle en avait connu des chevaux speed, à forts caractères... Malao, rien que lui ce n'était pas tout simple mais elle avait été en confiance. Alors que là, avec Screw, il a manqué quelque chose dès le début et malgré ses efforts, elle avait toujours une appréhension lors de son travail avec lui. Mais pour l'instant elle restera sur des séances simples dans l'optique de le remuscler encore, et de reprendre en douceur. Puis quand viendra le moment d'aller plus loin elle redemandera conseils auprès d'Alex.

Mila avait parlé d'un air plus sûr d'elle donc Alex n'insista pas. C'était son choix de travail et ça n'était peut être pas une mauvaise idée. Si la jeune femme avait besoin de se rassurer et de se mettre en confiance avec l'animal et que pour l'instant, au galop, elle perdait un peu le contrôle et ses moyens, il était certes préférable de se contenter de marcher et de trotter pour le moment, si elle réussissait déjà à obtenir des choses biens tout en prenant confiance en elle mais, le jour où elle galoperait elle devrait se méfier doublement de la réaction du pie qui pourrait prendre la demande comme une autorisation à faire l'imbécile si elle ne le faisait pas travailler cette allure montée pendant un certain temps.

Alex : Ok, comme tu préfères. L'ostéo sera une bonne chose, ça te permettra d'écarter d'éventuelles causes physiques à ses sautes d'humeur. Quoi qu'il en soit je pense que c'est le genre de cheval avec lequel tu ne dois jamais relâcher ton attention car même après une super séance, au moment où tu marches rênes longues il est capable de te faire une blague.

Le trio s'avançait sur le chemin et la finlandaise prenait la direction de l'écurie de l'étalon pie. Elle se doutait qu'Alex ne viendrait pas avec eux, mais elle voulait le remercier. Mine de rien, malgré son œil expert, son humeur maussade et son ton froid, il n'en restait pas moins un très bon cavalier de haut niveau, avec un regard bien différent du sien, avec de très bons conseils. Et sa simple présence, bien que stressante, il fallait l'avouer, l'avait rassurée. Elle se doutait qu'elle chuterait avec Dazzel, mais le fait de ne pas être seule, elle s'était sentie un peu plus en confiance et savait qu'elle ne courait aucun risque.

Mila : Merci d'être venu !

Mila reprenait le chemin de l'écurie des chevaux confiés à Full Horse où dormait également Sky pour encore quelques jours puisque sa mission touchait à sa fin et qu'il pourrait bientôt aller retrouver ses propriétaires. Alex n'avait rien à y faire pour le moment mais il avait encore des choses à régler dans ses écuries. Il indiqua donc à la jeune femme qu'il allait la quitter pour prendre, lui, la direction des écuries des cavaliers professionnels de l'école, lorsqu'elle le remercia il esquissa un sourire et répondit brièvement avant de quitter le duo qui retournait tranquillement à l'écurie.

410 lignes
Utilisation d'un résumé x2 pleaase

WILDBIRD
 


Dernière édition par Amaïa le Mer 18 Juil - 19:46, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mila/Alex chine "Soir de concours" - A suivre travail monté Screw
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ceux qui en ont marre des mails qu'il faut faire suivre...
» [RP] Oui, ce soir tu vas prendre
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» [RP]Messe du mardi soir - par Enosh de Noirlac..
» coin coin de travail !!!!!ou le canard qui sommeil en vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle vie :: Journaux-
Sauter vers: