AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 POV Amaïa

Aller en bas 
AuteurMessage
Amaïa



Messages : 82
Date d'inscription : 06/08/2016

MessageSujet: POV Amaïa    Mar 12 Sep - 20:08

posté

à venir : visite véto + ostéo + maréchal de Remember
Prévoir une avancée avec Lovely
Désensibilisation de Salvado et Esperança pour prise de sang


Dernière édition par Amaïa le Mar 12 Sep - 20:34, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaïa



Messages : 82
Date d'inscription : 06/08/2016

MessageSujet: Re: POV Amaïa    Mer 28 Fév - 11:05



   
   Course de Galop Chine
   Avec Masao

C'
est le milieu du mois de Février et un nouveau concours est organisé. Cette fois c'était une course de galop. La jeune femme n'en avait pas fait depuis longtemps et après en avoir parlé avec Dimitri elle ne put s'empêcher de s'y inscrire. Ne voyant pas vraiment avec qui y participé elle avait coché la case indiquant un cheval de l'académie et c'est donc le jour J qu'elle découvre que sa monture est un dénommé Masao, un dernier arrivé.
Elle avait envoyé un message à Dimitri pour lui dire qu'elle monture elle avait et savoir s'il en avait entendu parler avec le centre de soins. Une fois qu'elle eut trouvé le dit Masao, elle prit les affaires de l'étalon qu'elle mit sur son porte selle mobile qu'elle avait prévu pour le coup. Elle enfila ensuite le licol à l'étalon après une rapide présentation et tout en le tenant en longe elle l'amena à la grande aire de pansage où Dimtiri et Zircon devaient les rejoindre.

La brunette découvrait l'étalon marwari et elle le trouvait vraiment sublime. Plutôt grand, un modèle fin, des membres fins mais osseux, une bouille à faire des câlins, des bisous, et un regard pétillant et qui à la fois incite au jeu. Il avait une démarche un peu speed mais avec un peu de présence dans la longe il se calmait. La jeune femme ne tarda pas à l'attacher à une place libre et commença le pansage en attendant son tendre russe avec l'étalon italien.

Le duo s'était fait un peu attendre et pour cause les retrouvailles avaient été plus longues que prévu; Cela faisait longtemps que Dimitri n'avait pas pris le départ d'un concours avec Zircon. Leur complicité était flagrante et quand ils arrivèrent aux stalles, le russe avait un large sourire sur les lèvres. Il avait rejoint Amaïa et sa monture plutôt atypique.

Dimitri : Pour une fois que c'est pas moi qu'on va le plus remarquer.
Amaïa : Pourquoi tu dis ça ?
Dimitri : Les oreilles en bananes ça donne un sacrée style, c'est indéniable il avait rit en caressant Masao affectueusement.
Amaïa : Dis pas ça tu vas le vexer. Il est très beau je trouve ! Puis il semble jeune et plein d'énergie.

La brunette caressa l'encolure de Masao qui commençait à coucher les oreilles à la vue de l'étalon gris clair qui se rapprochait de lui. La jeune femme le rappela doucement à l'ordre de la voix et commença le pansage avec lui sans plus tarder. L'étalon bougeait un peu, n'aimant pas rester à l'attache. Il fouaillait l'air de la queue en guise d'agacement et se montra chatouilleux sur les flancs. Zircon était plutôt sociable et n'avait pas fait d'histoire d'être attaché à un anneau d'écart de Masao. Dimitri s'était mis à chouchouter son grisou préféré qui appréciait cette sortie spontanée.  L'agitation de son voisin l'intriguait un peu sans le stresser.

Dimitri : Et bien, il a du gaz le tien. J'espère que tu sais où sont les freins dit-il avec un sourire tendre à Amaïa.
Amaïa : Pas besoin de frein pour une course de galop -rire-

C'était peut-être une des raisons pour lesquelles l'étalon avait été proposé à la cavalière. La brunette termina le pansage rapide et commença à équiper l'entier qui s'impatientait un peu. Il était quand même grand comme monture par rapport à ses chevaux habituels, mais ça ne la dérangeait pas, elle se doutait que Dimitri se ferait une joie de l'aider de se mettre en selle.
Quand Masao fut totalement équipé, la cavalière mis son gilet de protection au cas où avant d'enfiler sa bombe. Elle était prête à découvrir ce cheval débordant d'énergie. Elle n'attendait plus que le russe et son fidèle destrier.

Amaïa : Prêts ? On va à une course, pas à un défilé de mode -rire-

La brunette retrouvait toute sa joie et sa bonne humeur, ce qui lui faisait vraiment un bien fou.

Dimitri : Oui, oui, j'arrive. Mais faut qu'on soit beau gosse si on gagne
Amaïa : Avec ma Ferrari pas sûr que vous gagniez !
Dimitri : Ahahahah, c'est ce qu'on verra.

Le russe avait rit observant la crinière de Zircon. L'étalon avait fier allure, le russe fini de boucler les protections et détacha son partenaire pour rejoindre Amaïa. Ils avaient rejoins une carrière pour se mettre en selle et détendre un peu. Dimitri avait fait la courte échelle à sa dulcinée, Masao n'avait pas trop aimé la proximité avec Zircon. Heureusement le grisou n'avait pas fait d'histoire et ils s'étaient mis éloigné l'un de l'autre, une fois Amaïa en selle. Dimitri s'était aidé d'un plot de la carrière pour éviter de tirer sur le dos de son partenaire. Il n'était pas tout léger et faisait donc attention aux dos de ces montures. Chacun se mis à détendre, assez concentré sur l'étirement, l’échauffement et la mise aux ordres de leurs montures.

La cavalière avait pris la décision de commencer la détente de l'étalon dans la carrière afin d'apprendre à le connaître un peu dans le court laps de temps qui lui était donné. Elle cherchait principalement à avoir de la direction, du contrôle, des arrêts et changements d'allure. Elle se contenta du pas et du trot, se doutant que l'étalon maîtrisait très bien le galop, elle n'avait aucun doute là-dessus. Un début un peu compliqué car l'étalon avait beaucoup d'énergie mais avec quelques cercles et beaucoup de trot, la jeune femme trouva comment gérer un peu mieux sa monture. Il n'avait rien de méchant, Masao est un jeune cheval avec de l'énergie mais de la volonté. Quand la jeune femme fut plutôt contente de travail qu'elle obtint avec l'étalon dans la carrière, elle le dirigea vers la piste de galop, ouverte pour la détente.
Elle milieu des autres chevaux elle comprit vite qu'il se mettait la pression et qu'elle devrait bien se tenir en selle. Le duo fit quelques foulées de galop de travail avant de faire des foulées un peu plus allongées. L'étalon réagissait très bien et se montrer vraiment très volontaire.

Enfin le départ fut donné et la jeune femme fit de son mieux pour éviter de trop rentrer dans d'autres chevaux, Masao ne restant pas dans une direction droite. Il couchait les oreilles à ses compagnons, faisant mine d'en mordre certains, ce qui ne facilitait pas la tâche à la cavalière sur son dos. Après quelques heurts et des foulées un peu à l'écart du groupe, mais au final le duo a réussi à franchir la ligne d'arrivée sans chute et sans blessure. Masao s'était donné à fond, galopant à grandes foulées, tentant de prendre la main mais sans méchanceté.
Amaïa avait pris une grande bouffée, respirant profondément, profitant de la sensation procurée par la vitesse, le monde. Une course qui lui avait fait un grand bien.

La course avait été mouvementée. Il y avait eu du monde au niveau de la participation et l'organisation n'a eu d'autre choix que de faire deux départs afin d'éviter  que ce soit trop dangereux pour les chevaux et les cavaliers. Ce qui au final avait été une très bonne idée. Les chevaux étaient tout excités malgré cette folle course. Masao piaffait sans cesse, la brunette sur son dos rebondissant doucement, tentant de le remettre au pas ou sur de petites voltes pour le tomber dans l'allure inférieure. Elle voulait le marcher un peu histoire qu'il récupère de cette course et rester sur son dos était la meilleure des solutions. Dimitri avait accepté, toujours partant, et connaissant bien Zircon. Une bonne distance  était mise entre les deux étalons et Amaïa réussit enfin à retrouver le pas.

Amaïa : Pfiiiiou ! C'était géniiiial !!! Je l'aime bien ce Masao ! Il a beaucoup d'énergie mine de rien, mais il reste quand même assez maniable. Alors tes retrouvailles avec Zircon ?  Il était content non ?

Dimitri s'était retourné avec un large sourire.

Dimitri : Je suis impressionné que tu sois resté dessus. Félicitation. Ah Zircon, il aura marqué ma vie à jamais.

Le russe avait fait une caresse à l'étalon gris avec un sourire tendre. Il avait apprit tellement de chose avec lui, qu'il ne pouvait pas expliquer l'amour qu'il portait au maremmano. La française lui répondit d'un sourire, il ne s'imaginait pas à quel point ses mots étaient justes. L'étalon allait le marquer à jamais, ils seraient liés à vie, mais ça il le verrai bien rapidement.

Dimitri : C'était sportif quand même. Et toi Masao commence à revenir au calme, c'est pas mal.
Amaïa : Il faudra bien que tôt ou tard il rebaisse en pression ... Mais j'ai bien aimé, je pense que je pourrai me régaler avec lui en balade ou en extérieur.

En fait le couple terminait le chemin qui longeait le grand domaine et le marwari tendait le bout du nez vers le bas, un peu plus serein. Amaïa ne cessait de penser au fait de remonter en extérieur, en complet. Mais elle avait du mal à s'y remettre avec Jimmy, n'arrivant pas à franchir vraiment le cap du travail en dehors de la balade. Puis Remember montrait une boiterie chronique, et ensuite Lovely et Salvado n'étaient pas encore montables. Heureusement elle pouvait monter les chevaux de Tom mais anciens traumatisés ou maltraités, ils n'étaient pas tous tout le temps énormément serein.

Dimitri : C'est pour ça que je t'aime, t'as jamais froid aux yeux.

Le russe avait rit car Amaïa sous ses airs fluettes et gentilles, étaient d'une combativité sans limite. Elle n'avait pas peur des chevaux et rien ne pouvait l'arrêter quand elle avait une idée en tête. Dimitri savait qu'elle cherchait une monture pour reprendre le travail dehors. Depuis une mauvaise chute, Dimitri savait qu'une appréhension avait gagné Amaïa. Pourtant la jeune femme rationalisait sa peur et s'efforçait de ne rien laisser paraitre.

Dimitri : On pourrait se faire des séances ensemble. Et tu sais y a plein de perles dans les stalles. Faudrait qu'on y fasse un tour un de ces quatre.
Amaïa : C'est gentil chéri, mais j'ai déjà beaucoup de travail au refuge...

La jeune comprenait le soutien de son petit ami. Elle n'avait plus refait de cross depuis plus d'un an, peu de balades et très peu de séances d'obstacle, se contentant de travail à pied ou de plat ou mise en selle. Elle devait renouer et ce travail serait difficile pour elle, elle le savait. Mais elle n'était pas contre l'idée de faire un tour des stalles, ça faisait un moment qu'elle n'y avait pas mis les pieds et elle approuvait Dimitri. Il y avait toujours de très bons chevaux, et Masao faisait surement parti du lot.

Amaïa : Si tu veux ! De toute façon, il faut qu'on y ramène les loustics, on pourra faire le tour après ?

En arrivant devant les écuries la brune mit pied à terre, flatta l'encolure de l'étalon et le ramena à l'aire de pansage pour s'occuper de lui un bon coup avant de le ramener au box dans la partie "stalles du haras".

157 lignes
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
POV Amaïa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle vie :: Persos-
Sauter vers: